Logiciel de gestion d’appels d’offres par reDock

L’entreprise reDock commercialisera auprès des entreprises un logiciel de gestion des appels d’offres et des offres de services.reDock

Selon reDock, une entreprise technologique basée à Ottawa et Montréal, son logiciel peut être utilisé comme moteur de recherche pour trouver des informations qui se trouvent dans des documents volumineux et des services infonuagiques comme Google Drive ou Microsoft SharePoint, et mobilise l’intelligence artificielle pour « se raffiner avec l’usage ».

L’entreprise mentionne avoir conclu un ronde de financement avec le réseau Anges Québec, Panache Ventures, ScaleUP Ventures et Hustle Fund, qui lui a permis d’obtenir un million de dollars, et qui lui permettra de lancer sa phase de commercialisation. Les firmes d’ingénierie, de comptabilité et de services-conseils qui sont situées en Amérique du Nord sont pour l’instant celles qui sont visées en particulier par reDock afin de développer le marché pour son logiciel de gestion.

reDock se présente comme étant une nouvelle entreprise de technologies qui sont basées sur l’intelligence artificielle dans le domaine de la préparation d’offres de services. Elle compte pour l’instant sept employés.

Lire aussi :

Contrats publics en TI : l’AQT lance quelques idées

Appels d’offres en TI: manque de distance entre élaboration et sélection

Lancement d’un service de courtage en infonuagique

Articles connexes

Aide fédérale de 4 M$ à l’ÉTS pour l’innovation et le transfert technologique

Pascale St‑Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour le Québec, annonce aujourd'hui une contribution non remboursable de 3,76 M$ à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ce soutien vise l'acquisition d'équipements de pointe qui permettront d'améliorer la capacité des entreprises à innover par le biais de transferts technologiques.

Druide informatique offre 1 M$ pour soutenir la recherche en littératie à l’UQAM

Druide informatique, surtout connue pour son populaire logiciel de correction Antidote, octroie 1 million de dollars à la Fondation de l'UQAM pour créer la Chaire de recherche sur les apprentissages fondamentaux en littératie et mettre sur pied la Bourse Antidote en orthopédagogie.

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.

Le gestionnaire de mots de passe Bitwarden obtient un financement de 100 millions de dollars

Le gestionnaire de mots de passe libre Bitwarden a reçu un investissement intéressant de 100 millions de dollars américains dirigé par la société de capital de croissance PSG.

Telus obtient près de 6,5 M$ pour l’expansion de son réseau cellulaire en Gaspésie

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a répondu favorablement à une requête de Telus qui souhaitait améliorer sa desserte mobile le long de certains tronçons des routes 132, 195 et 299 en Gaspésie. Le CRTC a donc approuvé le financement de deux projets totalisant 6,45 millions de dollars.