Le quartier général de l’IA à Montréal change de propriétaire


Catherine Morin - 27/08/2019

L’entreprise californienne Spear Street Capital vient d’acquérir l’immeuble du quartier Mile-Ex qui héberge Element AI, l’Institut québécois d’intelligence artificielle et l’Institut de valorisation des données.

Selon The Montreal Gazette, Spear Street Capital met la main sur le complexe O Mile-Ex, situé sur la rue Saint-Urbain à Montréal, pour 153 millions de dollars.

Cette transaction marque la deuxième acquisition de Spear Street à Montréal cette année, après l’achat du 6750 De L’Esplanade en juillet. La firme de San Francisco, qui se spécialise en construction d’immeubles pour les entreprises technologiques, se dit attirée par la ville en raison de sa communauté de recherche et de développement en plein essor.

« Nous nous concentrons sur les marchés destinés aux locataires du milieu des technologies. Nous les suivons partout où ils vont, et il est clair qu’ils vont de plus en plus à Montréal », a déclaré Adam Ballew, vice-président de Spear Street, dans une entrevue avec The Montreal Gazette.

L’O Mile-Ex abritait autrefois une usine de textile, qui a fermé ses portes en 2008. En 2014, le promoteur TGTA a converti l’immeuble en centre d’intelligence artificielle (IA).

TGTA y a aménagé un gymnase, une garderie, un parc, une aire de jeux de table et le désormais célèbre café Pastaga afin de créer un milieu de vie stimulant pour les spécialistes de l’IA.

En plus d’Element AI, de l’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila) et l’Institut de valorisation des données (IVADO), le complexe héberge les unités d’IA de la Banque Royale et de l’entreprise Thales, la division multimédia du Cirque du Soleil ainsi que la société Rogue Research.

Depuis sa fondation en 2001, Spear Street a investi dans environ 70 propriétés aux États-Unis, au Canada et en Europe, pour une valeur totale de plus de 7,5 milliards de dollars américains.

L’entreprise a battu plusieurs acheteurs locaux et étrangers intéressés par le O Mile-Ex.

« Pour un immeuble qui n’est pas situé en plein centre-ville, le niveau d’intérêt était extraordinaire », a déclaré Martin Galarneau, associé chez TGTA, dans une entrevue avec The Montreal Gazette. « C’est un bon signe pour Montréal. Plusieurs secteurs économiques sont en croissance », a-t-il conclu.

Lire aussi :

Partenariat entre Mila et Nuance en intelligence artificielle

Intelligence artificielle : l’IRT Saint Exupéry s’implante à Montréal

Le Mila inaugure ses locaux du Mile-Ex




Tags: , , , , , , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique