Le MILA inaugure ses locaux du Mile-Ex

L’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA) recevra 80 millions de dollars sur cinq ans du ministère de l’Économie du Québec.MILA

Dans le cadre de l’inauguration de ses locaux de recherche dans le quartier Mile-Ex, le MILA a affirmé, par voie de communiqué, qu’il recevra aussi un financement de 44 millions de dollars de la part du Canadian Institute for Advanced Research (CIFAR), de même qu’un apport financier non précisé du secteur privé.

Le MILA soutient que son centre de recherche en intelligence artificielle (IA) permettra aux entreprises du Québec qui misent sur l’IA de profiter de la recherche universitaire en IA, grâce à des transferts technologiques, du développement de compétences en sciences numériques, grâce à de la formation de diplômés, ainsi que de l’accélération du développement et de l’adoption d’outils d’IA.

« Le Québec doit commercialiser les technologies qui découlent de l’intelligence artificielle », dit le MILA, qui ajoute avoir été créé par l’Université de Montréal et l’Université McGill, avec l’appui de Polytechnique Montréal et HEC Montréal, de manière à réunir leurs compétences en recherche sur l’IA.

Selon le MILA, ses locaux « hébergeront 375 membres de la famille MILA et 125 chercheurs ou experts provenant des entreprises et institutions partenaires », dont des professeurs-chercheurs (actuellement 35) et des étudiants-chercheurs, des laboratoires corporatifs, ainsi que le centre de transfert technologique Espace CDPQ|Axe IA avec ses entreprises en démarrage.

« Nous aiderons nos universités partenaires à diplômer, chaque année, plus de 250 titulaires d’une maîtrise professionnelle en intelligence artificielle afin de répondre à un besoin urgent des entreprises », mentionne aussi le MILA.

Le MILA se présente comme étant un laboratoire d’informatique des systèmes adaptatifs qui regroupe désormais des activités de recherche et développement en apprentissage profond et par renforcement.

Lire aussi :

IA : neuf entreprises en démarrage d’ici accompagnées par le Mila

Intelligence artificielle : QuantumBlack, BIOS et WinningMinds à Montréal

Microsoft déménagera son laboratoire du centre-ville au Mile-Ex

Articles connexes

Système de gestion de la consommation d’énergie proposé par Telus et Vecteur

L’entreprise Telus et l’Institut Vecteur misent sur un système d’optimisation énergétique pour réduire les effets des centres de données et des édifices commerciaux sur les changements climatiques et des coûts opérationnels.

Projet de l’INRS en intelligence artificielle appliquée à l’exploration minière

Un projet d’adaptation d’architectures et de techniques d’intelligence artificielle et d’apprentissage des machines à l’exploration minière a obtenu un financement public de 379 000 dollars.

Accord de distribution entre BrainBox AI et ABB en gestion de bâtiments

Le logiciel d’apprentissage profond de BrainBox AI a été ajouté au portefeuille de systèmes numériques de domotique et de gestion de bâtiments d’ABB.

Partenariat d’intelligence artificielle entre la BDC et Mila

Des entreprises soutenues par la Banque de développement du Canada auront accès à des ressources qui se spécialisent en intelligence artificielle.

Intentions d’investissements technologiques 2022 des PME

Plus de petites et moyennes entreprises prévoient investir en 2022 dans leur efficacité, dans l’amélioration de leurs ventes ou de leur marketing, ou dans le lancement de nouveaux produits, plutôt que dans l'adoption de nouvelles technologies, selon un sondage produit à l’automne 2021 par la BDC.