La Banque Nationale rejoint un réseau interbancaire de J.P Morgan


Dominique Lemoine - 25/10/2018

Le réseau nommé Interbank Information Network qui a été développé par l’entreprise américaine J.P. Morgan doit permettre aux banques d’échanger de l’information avec d’autres banques en matière de paiements internationaux.données, stockage, trafic

La Banque Nationale du Canada affirme avoir intégrer à ses opérations le réseau Interbank Information Network (INN), une plateforme qui est « distribuée entre pairs » et qui concerne les « processus de paiement internationaux ».

Selon la banque, une centaine d’institutions financières à travers le monde se sont engagées à faire partie de ce réseau, qui doit permettre de « diminuer le temps de traitement des paiements grâce à la technologie de la chaîne de blocs ».

La Banque Nationale mentionne avoir effectué plus tôt cette année une simulation de transaction en ayant recours à la technologie de la chaîne de blocs et à une application développée par J.P. Morgan à partir de Quorum, une « variante à code source ouvert de la chaîne de blocs Ethereum spécifiquement créée pour l’émission de titres de dettes ».

J.P. Morgan est présentée comme étant une banque d’affaires et d’investissement, ainsi qu’un fournisseur de services bancaires.

Lire aussi :

Cybersécurité : actions collectives contre BMO et CIBC

Sécurité informatique : partage de données entre Ottawa et le secteur privé

CGI plaide pour plus de TIC dans le secteur bancaire




Tags: , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+