Sécurité informatique : partage de données entre Ottawa et le secteur privé

Le secteur privé serait sur le point d’obtenir un accès à une partie de l’expertise et de l’information de l’administration fédérale en matière de sécurité et de menaces informatiques.Illustration du concept de sécurité et d'un écran tactile

Selon le site d’information IT World Canada, un pacte pourrait être finalisé et signé au cours des prochaines semaines entre le Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques (CCRIC), le Centre de la sécurité des télécommunications (CST), ainsi que l’organisme Échange canadien des menaces cybernétiques (ÉCMC).

Sous l’autorité de Sécurité publique Canada, le CCRIC fournit notamment des rapports sur une variété de menaces, tandis que le CST est responsable de la sécurité des systèmes fédéraux.

De son côté, l’ÉCMC sert depuis février 2017 de centre d’échange d’informations à une douzaine de grandes entreprises, dont des banques et des entreprises de télécommunications.

Selon IT World, il serait anticipé que l’accès à des données de l’administration fédérale en matière de menaces informatiques puisse rendre l’ÉCMC attrayant pour davantage d’entreprises.

Dans le cadre de l’accord, Ottawa fournirait notamment à l’ÉCMC des « indicateurs de compromissions ».

Cependant, Ottawa n’aurait pas l’intention de partager ses découvertes au sujet de vulnérabilités de logiciels commerciaux. Ces dernières seraient uniquement partagées avec les fournisseurs.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada, une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Intervention du CRTC contre un réseau de « zombies »

Les activités du CSTC seraient « conformes à la loi »

Rançongiciel : une cyberattaque mondiale

Articles connexes

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies. 

La satisfaction à l’égard des banques et de leurs applications de cartes de crédit en baisse

Une série d'études menées par JD Power auprès d'utilisateurs d'applications mobiles et en ligne de banques et de cartes de crédit au Canada a révélé qu'une combinaison d'un stress financier accru de la part des consommateurs et d'un manque de personnalisation des canaux numériques a entraîné une diminution année après année du nombre de clients et de leur satisfaction dans la plupart des canaux numériques évalués.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Budget fédéral 2022 : plus d’argent pour la cybersécurité

Les libéraux ont promis d'ajouter 875,2 millions de dollars sur cinq ans aux dépenses prévues par le gouvernement fédéral en matière de cybersécurité, selon le plus récent budget fédéral proposé jeudi.