Jeu vidéo : un studio Novaquark-Dual Universe à Montréal

L’éditeur français de jeux vidéos Novaquark ouvre un studio de développement de jeux vidéos à Montréal.Novaquark, Dual Universe

Montréal International affirme que le fondateur et ancien directeur d’Eidos-Montréal, Stéphane D’Astous, a été nommé directeur général du studio montréalais de l’éditeur de jeux vidéos basé à Paris en France, qui développe le jeu vidéo Dual Universe, un jeu de science-fiction qui doit être lancé en 2020.

« L’établissement du studio permettra d’accélérer le développement du jeu MMOG [en ligne et multijoueur] de construction de civilisation, Dual Universe », soutient Montréal International, un organisme d’attraction et de rétention d’investissements étrangers à Montréal.

Le rôle du studio sera « d’aider à développer les mécaniques de jeu » de type bac à sable. Ce dernier doit devenir une « plateforme de divertissement numérique mondiale où des communautés en lignes coopéreront et s’affronteront pour rebâtir des civilisations dans un métavers virtuel ».

Le projet Dual Universe de l’entreprise Novaquark, fondée par Jean-Christophe Baillie, a amassé un million et demi d’euros dans le cadre d’un campagne de financement sur Kickstarter. Le jeu, actuellement accessible en version alpha, compterait sur une communauté de 11 000 donateurs.

Le studio prévoit recruter 50 travailleurs à Montréal « qui se concentreront sur la production du jeu », selon Montréal International.

Ce dernier ajoute que Stéphane D’Astous a été directeur des opérations d’Ubisoft-Montréal, et qu’il a piloté l’implantation des studios d’Eidos-Montréal et de Square Enix-Montréal, qui ont produit des jeux vidéos tels que Deux Ex: Human Revolution, Tomb Raider et Thief.

Lire aussi :

Jeu vidéo : Behaviour vise le marché de la Chine

Jeu vidéo en diffusion continue : Ubisoft s’associe à Google

Jeu vidéo : les consoles vivent leurs derniers moments

Articles connexes

La NSA exhorte les développeurs à passer à des langages à mémoire sécurisée

Les développeurs d'applications peuvent réduire les chances que leur code comporte des vulnérabilités de mémoire en passant à un langage moderne, déclare la National Security Agency (NSA) des États-Unis.

Druide informatique offre 1 M$ pour soutenir la recherche en littératie à l’UQAM

Druide informatique, surtout connue pour son populaire logiciel de correction Antidote, octroie 1 million de dollars à la Fondation de l'UQAM pour créer la Chaire de recherche sur les apprentissages fondamentaux en littératie et mettre sur pied la Bourse Antidote en orthopédagogie.

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.

Le studio Ubisoft de Sherbrooke travaillera sur Assassin’s Creed

Le studio de Sherbrooke du géant du jeu Ubisoft se joindra au développement de la marque Assassin's Creed, annonce-t-il dans un communiqué.

Le gestionnaire de mots de passe Bitwarden obtient un financement de 100 millions de dollars

Le gestionnaire de mots de passe libre Bitwarden a reçu un investissement intéressant de 100 millions de dollars américains dirigé par la société de capital de croissance PSG.