Imagerie : NorthStar ajoute des capteurs aéroportés à ses capteurs spatiaux


Fanny Bourel - 04/02/2019

L’entreprise montréalaise NorthStar Ciel & Terre s’associe avec l’entreprise américaine SpecTIR Hyperspectral & Remote Sensing Solutions pour élargir sa gamme de services en imagerie hyperspectrale.

NorthStar

Image : NorthStar

NorthStar dispose d’un réseau de 40 satellites équipés de capteurs hyperspectraux, infrarouges et optiques, qui sont utilisés pour capter des images de la Terre et de ses écosystèmes. Combinées à l’analyse de données, à la modélisation et à l’analyse prédictive, ces images visent à développer des connaissances environnementales.

SpecTIR se spécialise en télédétection et analyse hyperspectrale et géospatiale pour le secteur de l’environnement, mais aussi pour l’exploitation minière, gazière et pétrolière, ainsi que pour les secteurs militaires et agricoles.

Si NorthStar a recours à des satellites pour obtenir des images, SpecTIR mise sur l’observation aéroportée. « Cette collaboration nous permettra d’assurer une couverture complète et continue de la surface de la Terre à l’aide d’une combinaison de capteurs spatiaux et aéroportés », a indiqué, par communiqué, Stewart Bain, président-directeur général de NorthStar.

Grâce à ce partenariat, NorthStar vise à utiliser l’imagerie hyperspectrale pour identifier avec plus de précision la composition chimique et minérale des matières terrestres. Les objectifs incluent de contribuer à la surveillance des pipelines d’hydrocarbures, à la détection de la pollution, à l’évaluation de la santé des océans et des rivières, et à la prévention des feux de friches.

Lire aussi :

Données spatiales : 52 M$ en financement privé et public pour NorthStar

Projet de plateforme de données spatiales à Montréal

Interféromètre de satellite construit à Québec




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,