Hausse des redevances tirées des utilisations numériques de la musique

Les auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, ainsi que les artistes visuels, qui sont membres de la SOCAN, ont obtenu en moyenne des redevances de 54 dollars tirées de sources de revenus numériques en 2018, selon la SOCAN.musique en ligne

La SOCAN, une organisation de gestion des droits de 160 000 membres créateurs, ainsi que de collecte et de répartition des redevances qui leur reviennent, affirme que ses membres qui ont obtenu des redevances en 2018 n’ont « en moyenne touché que 54 dollars provenant des sources numériques », et ce, malgré une hausse de la popularité de la diffusion de musique en continu.

La SOCAN soutient que « les géants de la diffusion en continu » et que « les plateformes numériques génèrent une immense valeur sur le dos des créateurs et éditeurs », et que ceux-ci doivent obtenir une « rémunération plus équitable ».

Selon la SOCAN, les revenus de ses membres qui ont été générés par l’entremise du secteur numérique ont néanmoins augmenté de 29 %, pour atteindre un total de 63 millions de dollars.

La SOCAN ajoute mener des travaux en intelligence artificielle et en développements d’outils, afin de permettre la création de logiciels d’identification et de collecte de données au sujet des utilisations publiques de musique et d’en répartir les redevances.

Lire aussi :

Musique : recul des ventes d’albums et de pistes numériques

Musique en ligne : 100 millions d’utilisateurs payants pour Spotify

Musique en continu sur internet : revenus peu élevés mais en hausse

Musique en continu : Vidéotron demande de la souplesse au CRTC

Articles connexes

GSoft parmi les sociétés les mieux gérées au Canada

L'entreprise de logiciels montréalaise GSoft fait partie des sociétés les mieux gérées au Canada par selon le classement de Deloitte. L'entreprise a enregistré plus de 100M de dollars de revenus en 2021 et prévoit engager plus de 200 nouveaux talents au cours de la prochaine année.

Google et GitHub proposent de réduire le piratage de chaînes d’approvisionnement

Trois grandes entreprises informatiques ont proposé un moyen de créer des versions d’applications inviolables qui réduisent les risques de piratage des chaînes d'approvisionnement, comme celui contre la chaîne de SolarWinds.

Booxi et Shaddari accompagnées par Google

Google a annoncé hier la deuxième cohorte d'entreprises en démarrage qui participeront à son programme d’accompagnement Google Cloud Accelerator.

Le cheval de Troie Gh0stCringe requiert des interventions

Les administrateurs de bases de données sont invités à renforcer leur sécurité informatique contre un logiciel de type cheval de Troie nommé Gh0stCringe.

Ukraine : ESET découvre un quatrième logiciel effaceur

Un quatrième type de logiciel effaceur de données et une fausse mise à jour antivirus Windows utilisés contre des organisations de l’Ukraine ont été découverts par des chercheurs en sécurité informatique de la firme ESET.