Google I/O 2022 : De nouvelles fonctionnalités dans Google Workspace


Tom Li - 24/05/2022

La conférence Google I/O 2022 avait lieu la semaine dernière et, comme d’habitude, elle n’a pas déçu. Google y a annoncé toute une série de nouveaux appareils, dont le téléphone intelligent Google Pixel 7 et la montre Pixel Watch. Et pour la productivité, elle a présenté un florilège d’améliorations à ses outils Workspace.

Image : Getty

Résumés automatisés pour Docs et Spaces

Google Docs aura prochainement la capacité astucieuse de pouvoir résumer un document en utilisant la puissance de l’intelligence artificielle (IA) de Google. La fonctionnalité sera éventuellement disponible dans Spaces, où elle pourra identifier les informations les plus pertinentes d’une conversation et les assembler sous forme de résumé, aidant ceux qui ont manqué une réunion à se mettre à jour rapidement.

Peu de détails sont disponibles sur cette nouvelle fonctionnalité. Google n’a pas précisé s’il y aurait une restriction de longueur de document ou comment elle traiterait des documents plus techniques.

Augmenter la visibilité dans Google Meet

Les appels vidéo avec Google Meet auront désormais une meilleure apparence grâce à Portrait Restore et Portrait Light, qui utilisent l’IA et l’apprentissage automatique pour améliorer la qualité de l’image et l’éclairage des appels vidéo. Ces caractéristiques atténuent certaines des lacunes d’une mauvaise connexion et d’un faible éclairage pour garantir que tout le monde puisse être vu. Le traitement est effectué dans le nuage pour éviter d’affecter la durée de vie de la batterie de l’appareil et ne nécessite aucune action de la part de l’utilisateur. Celui-ci peut même ajuster la position de la lumière virtuelle pour éclairer certaines parties de son visage, de la même manière qu’il peut le faire dans l’application de caméra mobile de Google. De plus, Google Meet bénéficiera également d’une fonctionnalité de transcription automatisée des réunions.

Diminution de la réverbération

Le son est une partie importante d’une réunion et les échos peuvent nuire de façon importante à la compréhension lorsqu’un participant utilise des haut-parleurs. Pour les situations où les écouteurs ne sont pas utilisés, Google introduit la déréverbération pour combattre les échos dans les espaces avec des surfaces réfléchissant les sons.

Partage en direct sur Google Meet

Le partage en direct sera prochainement disponible sur Google Meet. Cela signifie que les utilisateurs pourront partager les contrôles et interagir directement au sein de la réunion. Google a démontré cette interactivité de groupe au moyen de vidéos et de listes de lecture YouTube. Pour accroître la prise en charge de l’interaction directe via le partage en direct, Google introduit l’API Google Meet Live Sharing pour les développeurs. L’API est actuellement en avant-première mais a déjà été intégrée dans les applications des partenaires comme YouTube, Heads Up!, UNO! Mobile et Kahoot. Bientôt, Google espère permettre le « co-watching » et le « co-doing » pour des activités comme jouer à des jeux ou s’entraîner avec d’autres. Les développeurs peuvent obtenir l’accès à cette fonctionnalité via le programme d’accès anticipé de Google.

Meilleure protection contre les logiciels malveillants pour Google Workspace

Basé sur son approche de conception de logiciels « zero-trust », Google Workspace bénéficiera de fonctionnalités de sécurité plus robustes. En réponse à la tendance croissante d’intégrer des logiciels malveillants dans les documents de bureau courants, Google améliore les protections contre le hameçonnage et les logiciels malveillants dans Gmail et Google Docs, Sheets et Slides. Bientôt, ces applications pourront alerter l’utilisateur et le guider vers une résolution sécuritaire lorsqu’elles détectent un logiciel malveillant ou un lien de hameçonnage intégré dans un fichier auquel l’utilisateur est sur le point d’accéder.

La société a également fait remarquer que Gmail bloque désormais plus de 99,9 % des pourriels et tentatives de hameçonnage grâce à son système de sécurité intelligent qui apprend de chaque tentative d’attaque.

L’article original (en anglais) est disponible sur le site IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Lire aussi :

Apple, Microsoft et Google élargissent la prise en charge de la connexion sans mot de passe

Google et GitHub proposent de réduire le piratage de chaînes d’approvisionnement

Cybersécurité : Google fera l’acquisition de Mandiant

Traduction et adaptation française par Renaud Larue-Langlois




Tags: , , ,