G Suite devient Google Workspace


Catherine Morin - 11/10/2020

Google change l’image de marque de G Suite, son ensemble d’outils de collaboration en ligne pour les entreprises, qui comprend des applications comme Gmail, Drive, Docs et Meet.

Image : Google

La solution s’appelle maintenant Google Workspace, un nom que le géant du Web avait évoqué lors du lancement de nouvelles intégrations pour Meet en début d’année.

Google change aussi les logos de toutes les applications collaboratives incluses, qui sont actuellement utilisées par environ six millions d’entreprises dans le monde.

« Le nom Google Workspace nous permet d’associer directement nos produits phares avec la marque Google, ce qui est vraiment important pour nous, a déclaré Javier Soltero, vice-président et directeur général de Google, lors d’un point de presse suivant le dévoilement de la nouvelle appellation. Nous voulons que nos clients voient Workspace comme un produit qui rassemble tous les outils dont ils ont besoin pour faire leur travail. »

Au-delà du nom, Google Workspace propose une plus grande fluidité entre les applications.

L’outil de communication Google Chat, par exemple, permet maintenant de créer des fichiers Docs, Sheets, Slides et Calendar directement dans les fenêtres de conversation.

Lorsqu’un utilisateur mentionne un collègue par son nom avec une @mention dans une application de la suite, les autres utilisateurs peuvent survoler le nom avec leur curseur pour obtenir les coordonnées de cette personne.

Toutes les applications permettent aussi désormais de prévisualiser un lien vers un autre document sans devoir ouvrir un nouvel onglet.

Il devient également plus facile de discuter avec quelqu’un sur Google Meet tout en travaillant dans une autre application. Les utilisateurs de G Suite pouvaient déjà participer à une visioconférence sur Google Meet et consulter en-même temps leurs courriels sur Gmail grâce à une fenêtre flottante. Cette fenêtre est maintenant disponible sur Docs, Sheets et Slides.

Ces nouvelles options sont actuellement offertes en avant-première, mais Google compte les déployer à l’ensemble des utilisateurs au cours des prochains mois.

L’entreprise a aussi modifié le nom des différents plans d’abonnement à la solution, mais les prix restent sensiblement les mêmes. Les versions Basic et Business de G Suite, qui coûtaient respectivement 8 et 16 dollars canadiens par utilisateur par mois, restent disponibles aux mêmes tarifs sous forme de forfaits Business Starter et Business Standard. Une nouvelle option Business Plus, qui comprend des fonctionnalités de sécurité améliorées, coûte 24 dollars par utilisateur par mois.

Si le changement de nom est une surprise, le géant du Web avait déjà évoqué son intention de créer une plus grande synergie entre ses outils professionnels. En mai dernier, par exemple, les utilisateurs de G Suite ont pu commencer à effectuer des appels Google Voice à partir de Gmail. En juillet, Gmail a intégré Docs, Chat, Meet et Room à sa nouvelle interface.

« C’est la fin du “bureau” tel que nous le connaissons, a déclaré M. Soltero. Désormais, les équipes doivent pouvoir collaborer de la façon la plus efficace possible sans se réunir physiquement. Elles doivent utiliser leur temps à bon escient pour se concentrer sur les tâches les plus pertinentes, et établir des liens humains d’une nouvelle manière. Google Workspace offre une expérience utilisateur à dimension humaine et intégrée qui aide chacun à s’épanouir dans cette nouvelle réalité, que vous soyez au bureau, à la maison, en première ligne ou en contact avec les clients. »

Le lancement de Google Workspace semble s’inscrire dans les efforts de l’entreprise de Mountain View pour dominer le secteur des outils professionnels virtuels, notamment face à des concurrents comme Microsoft Office 365, qui a ajouté en mai une fonction d’intégration entre applications fort appréciée.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique