Élections fédérales 2019 : Facebook annonce ses couleurs

Facebook affirme qu’elle demandera aux annonceurs de confirmer leur identité avant de mettre en ligne les publicités politiques et électorales dans le cadre des élections fédérales 2019 au Canada.Logo de Facebook

Dans un communiqué, l’entreprise Facebook mentionne prévoir aussi lancer, en juin 2019 avant le déclenchement de la campagne électorale 2019, une bibliothèque d’informations au sujet des publicités politiques et électorales payées, qui seront archivées pour sept ans, de manière à « assurer la transparence des publicités ».

Facebook soutient que les publicités qui apparaîtront dans le fil d’actualité des utilisateurs seront accompagnées de la mention du nom de l’annonceur payeur, et que cliquer sur cette mention mènera à la bibliothèque des publicités.

Au sujet de la confirmation de l’identité des annonceurs, Facebook précise que ces derniers « devront d’abord passer par un processus d’autorisation des publicités » et que « les publicités d’annonceurs n’ayant pas été autorisés seront rejetées ».

« Même si la grande majorité des publicités sur Facebook sont diffusées par des organismes légitimes, Facebook travaillera à la détection systématique des publicités à caractère politique et vérifiera si l’annonceur a complété le processus d’autorisation », ajoute Facebook.

Lire aussi :

Gestion des données personnelles détenues par les partis politiques

Google se défend face aux attaques de Trump

Aperçu des technologies de campagne électorale accessibles en 2018

Articles connexes

Système de gestion de la consommation d’énergie proposé par Telus et Vecteur

L’entreprise Telus et l’Institut Vecteur misent sur un système d’optimisation énergétique pour réduire les effets des centres de données et des édifices commerciaux sur les changements climatiques et des coûts opérationnels.

Financement de la Caisse de dépôt pour eSentire

La Caisse de dépôt et placement du Québec a contribué à un financement de 325 millions de dollars américains qui a été accordé à l’entreprise de cybersécurité eSentire, basée à Waterloo en Ontario.

Google Topics : autre essai de remplacement des témoins de connexion tiers

Il y a un peu plus d'un an, Google avait proposé le remplacement des témoins de connexion tiers, avec un système de suivi qu'elle avait appelé Federated Learning of Cohorts (FLoC), suscitant surtout des critiques négatives.

Système de simulation de capteurs automobiles lidar signé LeddarTech et dSPACE

LeddarTech dévoile un logiciel de simulation lidar conçu pour les développeurs de capteurs et de systèmes de perception.

Hiver : une sonde connectée pour surveiller les accumulations de neige

Un capteur connecté pour effectuer le suivi quotidien des accumulations de neige, par exemple sur le toit des bâtiments, est en cours de développement à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS).