Du mentorat pour encourager le leadership féminin

La question de l’accès des femmes à des postes à responsabilités au sein des entreprises se pose dans la plupart des industries mais encore plus dans celle des TI, où les femmes sont minoritaires.Des femmes qui travaillent dans l'industrie des TI

Pour y remédier, l’Association québécoise des technologies (AQT) a donc lancé le projet de mentorat « Femmes en TI ».

En janvier dernier, une campagne de recrutement a permis d’identifier 30 femmes souhaitant être accompagnées dans leur ascension professionnelle. Au final, 12 femmes cadres ou entrepreneures ont été jumelées avec des hommes et des femmes d’expérience du domaine des TI.

«?Comme notre industrie fait face à un double défi de recrutement de ressources compétentes et de rétention, elle ne peut se passer de talents, a affirmé, par communiqué, Nicole Martel, PDG de l’AQT. Nous souhaitons créer des conditions qui favorisent l’évolution de carrière des femmes désireuses de rester au sein de notre industrie, ce qui apportera un peu d’oxygène à ce secteur économique si stratégique pour le Québec ».

Au cours des 12 prochains mois, les duos de mentors et de mentorées devraient se réunir mensuellement pour échanger notamment sur le leadership au féminin, le réseautage, la conciliation famille-travail-études ou encore l’élaboration d’une vision stratégique. Au final, un centre de références incluant des outils de soutien et une trousse de mentorat devrait être créé.

Lire aussi :

Femmes en TI : libérer l’ambition pour transformer notre monde

Prédictions 2016 Deloitte : plus d’IA mais pas plus de femmes en TI

Les femmes discriminées sur Github?

Articles connexes

L’AQT annonce les finalistes du concours « PME en lumière » 2022

L’Association québécoise des technologies (AQT), un réseau d’affaires qui veille au développement et au rayonnement du secteur des technologies québécoises, dévoile les 6 entreprises finalistes de son prestigieux concours « PME en lumière », en partenariat avec la Banque Nationale. 

Cinq formations pour briser l’inégalité entre les sexes dans le secteur des technologies

L’industrie des technologies est l'une de celles qui connaissent la croissance la plus rapide au monde, mais les femmes y demeurent sous-représentées.

Programmes de formation en cybersécurité pour les femmes et PANDC

L'entreprise Mastercard finance des programmes de formation en cybersécurité au centre Rogers Cybersecure Catalyst pour les femmes et pour les personnes autochtones, noires et de couleur (PANDC).

L’AQT propose un comité public-privé de spécialistes en cybersécurité et numérique

L'Association québécoise des technologies propose la création d'un comité d'experts du secteur public et du secteur privé en cybersécurité et numérique.

Cybersécurité : de moins en moins de sexisme dans le secteur

Une nouvelle étude de Tessian montre des progrès quant à la place des femmes en cybersécurité.