Commerce en ligne : Avenue Code s’installe à Montréal

L’entreprise américaine Avenue Code, qui se spécialise dans les services-conseils en commerce électronique, a choisi d’implanter une filiale à Montréal.Avenue Code

« À l’heure actuelle, notre objectif principal est de recruter les meilleurs talents sur le marché. À court terme, nous prévoyons créer environ 50 emplois à Montréal dès cette année. Ces talents viendront bonifier l’équipe […] de codeurs », a affirmé Amir Razmara, cofondateur et directeur de la technologie chez Avenue Code, dans un communiqué.

En s’installant à Montréal, Avenue Code espère décrocher des contrats avec des entreprises québécoises qui font du commerce en ligne. Ces bureaux montréalais s’ajoutent à ceux qu’elle possède déjà à New York et au Brésil, en plus de son siège social basé à San Francisco.

Amir Razmara est torontois d’origine. Montréal aurait obtenu la faveur de l’entreprise, notamment en raison de sa spécialisation en intelligence artificielle et en apprentissage automatique, soutient le communiqué de l’entreprise.

Lancée en 2008, Avenue Code propose à ses clients des services-conseils en matière de stratégie, de transformation numérique, de développement web, de création d’applications, de mise en place de systèmes de paiement, d’expérience utilisateur, de science des données et d’apprentissage machine.

Lire aussi :

Automatisation du traitement des commandes chez Simons

Aldo mise sur le commerce en ligne

Achats en ligne : les Canadiens privilégient l’achat local

Articles connexes

Financement de 30 M$ pour Amilia afin d’accélérer la transformation numérique du secteur récréatif

Amilia, une entreprise technologique montréalaise fondée en 2009 œuvrant dans le secteur du commerce électronique pour les activités récréatives, annonce un nouvel investissement de 30 millions de dollars du Fond de croissance des entreprises du Canada (FCEC), d'Exportation et développement du Canada (EDC) et d'Investissement Québec (IQ). 

Shopify fractionne son action ordinaire en 10 actions

Shopify a annoncé hier un fractionnement 10 pour 1 de ses actions de classe A et de classe B, sous réserve de l'approbation des actionnaires.

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.

Système de gestion de la consommation d’énergie proposé par Telus et Vecteur

L’entreprise Telus et l’Institut Vecteur misent sur un système d’optimisation énergétique pour réduire les effets des centres de données et des édifices commerciaux sur les changements climatiques et des coûts opérationnels.

Amazon privilégié aux sites des marchands du Québec

Les sites Web ou applications mobiles des marchands du Québec sont utilisés par 19 % des cyberacheteurs du Québec, par rapport à 48 % pour le site Web d’Amazon et son application mobile, selon une enquête NETendances 2021.