La Communauté métropolitaine de Montréal et la Ville de Montréal choisissent infinitii ai

Infinitii ai inc., une société de Vancouver spécialisée dans les technologies d’intelligence artificielle et d’analyses prédictives, arrive sur le marché québécois et annonce la signature de contrats d’envergure avec la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal. Les solutions d’infinitii ai desservent entre autres les municipalités et les villes intelligentes de Toronto, Seattle, Miami-Dade County, Boston, Dallas, York Region, Region of Peel, Vancouver et Los Angeles County.

C’est aux fins d’un projet pilote qui servira à la détection d’anomalies des données reliées aux opérations que la Ville de Montréal utilisera la solution infinitii qa/qc. Comme l’explique la société, il s’agit d’une solution qui effectue l’assurance qualité (qa) et le contrôle de qualité (qc) sur tous les décalages de données en provenance de capteurs. Dans les cas de traitements de valeurs anormales, le système les détecte automatiquement, permettant de corriger la situation et d’éviter le déclenchement d’alertes par erreur. Les modèles d’apprentissage automatique offerts par infinitii qa/qc recommandent différents plans d’actions aux opérateurs d’infrastructures intelligentes.

Quant à la CMM, qui regroupe 82 municipalités du Grand Montréal sur un territoire de plus de 4 374 km et inclut 48 % de la population du Québec, elle implantera infinitii flowworks, une solution d’analyse prédictive qui traite les données en temps réel, vérifie l’état de la surveillance des flux et définit des alertes via une interface unique tout en restant agnostique aux types et aux multiples sources de données.

« En acquérant ces deux nouveaux clients prestigieux, nous franchissons une étape importante afin de déployer nos nouvelles solutions IA dans ma province d’origine », a déclaré Jean Charles Phaneuf, PDG d’infinitii ai. « Nous sommes vivement engagés pour faire bénéficier les infrastructures intelligentes et les villes intelligentes du Québec des avantages environnementaux par l’utilisation de nos solutions innovantes. »

 

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected].

Articles connexes

Intel se lance dans l’aventure avec de nouvelles offres centrées sur l’IA

Le lancement d'un produit majeur par Intel Corp. jeudi dernier a prouvé que l'organisation est clairement en plein essor, affirme Denis Gaudreault, directeur national d'Intel Canada, ajoutant qu'il espère que dans quelques années, « les gens écriront des livres sur notre redressement ».

Les protecteurs canadiens de la vie privée publient des principes pour le développement responsable de l’IA

Dans la foulée des directives de cybersécurité pour les systèmes d’IA générative publiées par le gouvernement fédéral, les régulateurs fédéraux, provinciaux et territoriaux de la protection de la vie privée du Canada ont publié leur propre ensemble de lignes directrices liées à la confidentialité.

Lancement de Coveo Relevance Generative Answering

Coveo, un fournisseur montréalais de plateformes d'IA d'entreprise, lance Coveo Relevance Generative Answering, une solution basée sur l’IA qui peut générer des réponses aux requêtes complexes des utilisateurs en tirant parti des grands modèles de langage (GML).

Un accord politique européen ouvre la voie à une loi sur l’IA

L'Union européenne est parvenue à un accord sur la première loi globale sur l'intelligence artificielle au monde. Selon l'Associated Press, les négociateurs du Parlement européen et des 27 pays membres de l’union ont signé vendredi un accord politique provisoire qui facilitera l'adoption de la loi sur l'intelligence artificielle.

L’OACIQ lance un robot conversationnel pour répondre aux questions du public

L’OACIQ, l'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec, lance une agente conversationnelle alimentée par l’intelligence artificielle (IA) nommée Élise afin de répondre aux questions du public. Acheteurs, vendeurs et courtiers immobiliers pourront désormais obtenir des réponses à leurs questions en tout temps auprès de l'agente.

Emplois en vedette

Les offres d'emplois proviennent directement des employeurs actifs. Les détails de certaines offres peuvent être soit en français, en anglais ou bilinguqes.