AI Sweden installé au Mila à Montréal depuis l’automne


Dominique Lemoine - 09/02/2022

Le Centre national suédois en matière d’intelligence artificielle appliquée a déployé du personnel dans les locaux de l’Institut québécois d’intelligence artificielle à Montréal, pour établir une présence concrète à Montréal.

Selon l’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila), ce partenariat vise à établir des liens entre les deux pays afin de trouver des occasions de collaboration en matière de recherche sur l’intelligence artificielle (IA). Le partenariat doit aussi servir à « soutenir la compétitivité et le savoir-faire de la Suède en matière d’IA ».

Selon le Mila, AI Sweden a ouvert un centre de collaboration à Montréal en raison des positions du Mila et de Montréal dans le domaine de la recherche et du développement en IA, ainsi que pour partager des connaissances.

« La Suède et le Québec ont beaucoup en commun », a déclaré Yoshua Bengio, fondateur et directeur scientifique de Mila, par voie de communiqué. Par exemple, selon le Mila, « la Suède dispose également d’un secteur public bien organisé ayant une longue tradition en matière de documentation et de collecte de données ».

AI Sweden est présenté par le Mila comme étant « soutenu par le gouvernement suédois et les secteurs public et privé de tout le pays », ainsi que comme ayant la mission « d’accroître l’utilisation de l’IA au profit de la société ».

Le partenariat est en partie financé par l’agence suédoise Vinnova.

L’entreprise biopharmaceutique AstraZeneca s’est aussi associée à Mila en 2021, afin d’intégrer l’IA dans la découverte et le développement de médicaments.

Lire aussi :

IBM apporte au Québec le premier ordinateur quantique universel du Canada

Québec lance des zones de collaboration entre entreprises et chercheurs

Gestion d’actifs miniers : Beap acquise par Norda Stelo




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,