Usine connectée : implantation d’un laboratoire à Montréal


Fanny Bourel - 25/04/2017

Le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) et l’entreprise Festo lancent un laboratoire dans l’arrondissement Saint-Laurent à Montréal.CRIQ, Festo

Baptisé CP Factory, ce laboratoire se veut une usine servant de lieu d’apprentissage et de recherche pour les manufacturiers québécois. Cette installation intègre des technologies de production et des systèmes connectés, afin que des manufacturiers aient une idée des effets des technologies de l’« industrie 4.0 » avant de les mettre en place chez eux.

Un objectif serait d’accélérer la prise d’un virage numérique par le secteur manufacturier québécois.

Les équipements du laboratoire « cyber-physique » seront fournis par Festo Didactic, qui se spécialise en formation professionnelle en automation industrielle. Elle une filiale de Festo Canada, qui est elle-même une division de l’entreprise allemande en technologies industrielles Festo.

Quant au CRIQ, un de ses rôles serait de favoriser la compétitivité des entreprises québécoises en soutenant notamment l’innovation et l’« écoefficacité industrielle ».

En juillet dernier, les deux organisations avaient signé une entente, portant notamment sur la mise en place de vitrines technologiques en usine afin de faire la démonstration de capacités à d’autres entreprises.

Lire aussi :

Manufacturier : 1,5 G$ investis en robots au Québec

Usines connectées : alliance entre Worximity et Keops Technologies

Entente en Allemagne pour le CRIQ




Tags: , , , , , , , , , , , , ,