Microsoft lance un robot conversationnel


Fanny Bourel - 21/12/2016

Moins d’un an après avoir essuyé un échec avec Tay, son premier robot conversationnel anglophone, Microsoft a récemment lancé son successeur, Zo.Logo de Microsoft

En mars dernier, Microsoft avait suspendu Tay après seulement 16 heures de mise en service. Des internautes avaient demandé au robot conversationnel de répéter des propos racistes et nazis.

L’accès à Zo est pour le moment réservé aux utilisateurs de l’application de messagerie instantanée Kik. Sur son blogue, Microsoft a affirmé vouloir rendre Zo disponible sur Skype et sur Facebook Messenger à l’avenir.

Pour éviter les dérapages du printemps dernier, il est impossible de parler politique avec Zo.

Zo est basé sur la même technologie que Xiaoice et Rinna, les robots conversationnels lancés par Microsoft en Chine et au Japon. Xiaoice serait utilisé par 40 millions de Chinois.

Ce lancement intervient alors que Microsoft aurait accru ses efforts en matière d’intelligence artificielle. L’entreprise de Redmond a annoncé un partenariat avec l’équipementier Harman Kardon pour concevoir une enceinte audio intégrant son assistant personnel Cortana. Début 2017, Cortana devrait être disponible sur Windows 10 IoT Core, Microsoft ayant l’ambition d’inviter Cortana dans des objets connectés du quotidien disposant d’écrans comme des réfrigérateurs.

« Nous sommes réellement en train de passer d’un monde où nous avons besoin de comprendre les ordinateurs et à un monde où ils vont nous comprendre ainsi que nos intentions », a déclaré la semaine dernière à San Francisco, Harry Shum, le vice-président exécutif du groupe de recherche sur l’intelligence artificielle de Microsoft, créé en septembre dernier.

Lire aussi :

Microsoft investit dans Element AI

Microsoft mise sur l’IA

Google, Facebook, Amazon, Microsoft et IBM s’allient pour une IA responsable




Tags: , , , , , , , , ,