La saga OpenAI se termine sur un accord pour réintégrer Sam Altman au poste de PDG

Le PDG déchu d’OpenAI, Sam Altman, retrouvera son poste au sein de l’entreprise, a déclaré OpenAI dans une publication sur X (anciennement Twitter).

Tard mardi soir, la société a annoncé : « Nous avons conclu un accord de principe pour que Sam Altman revienne à OpenAI en tant que PDG avec un nouveau conseil d’administration initial composé de Bret Taylor (en tant que président), Larry Summers et Adam D’Angelo. Nous collaborons pour régler les détails. Merci beaucoup pour votre patience à travers cela. »

Cette décision fait suite à cinq jours de chaises musicales et de chaos d’entreprise au cours desquels OpenAI a annoncé deux PDG par intérim et où plus de 95 pour cent des employés ont signé une lettre exigeant la destitution du conseil d’administration et le retour d’Altman, et menaçant de démissionner si cela ne se produisait pas.

Ironiquement, le membre du conseil d’administration qui aurait été l’instigateur de la tentative de putsch a ensuite signé la lettre. Il n’est pas membre du nouveau conseil d’administration.

Sam Altman a annoncé tard mardi soir qu’il avait hâte de revenir chez OpenAI.

« J’aime OpenAI, et tout ce que j’ai fait ces derniers jours a servi à maintenir la cohésion et la mission de cette équipe. Lorsque j’ai décidé de rejoindre Microsoft dimanche soir, il était clair que c’était la meilleure voie pour moi et l’équipe. Avec le nouveau conseil d’administration et le soutien de Satya, j’ai hâte de revenir chez OpenAI et de bâtir sur notre solide partenariat avec Microsoft. »

Greg Brockman, co-fondateur d’OpenAI, qui avait démissionné après le licenciement de Sam Altman, a posté sur X que lui aussi reviendrait dans l’entreprise.

Le PDG de Microsoft, Satya Nadella, qui avait rapidement embauché MM. Altman et Brockman pour diriger un nouveau groupe de recherche avancée sur l’IA chez Microsoft, a publié ce qui suit après avoir appris qu’un accord avait été conclu :

« Nous sommes encouragés par les changements apportés au conseil d’administration d’OpenAI. Nous pensons qu’il s’agit d’une première étape essentielle sur la voie d’une gouvernance plus stable, mieux informée et plus efficace. Sam, Greg et moi avons discuté et convenu qu’ils avaient un rôle clé à jouer aux côtés de l’équipe de direction d’OpenAI pour garantir qu’OpenAI continue de prospérer et de poursuivre sa mission. Nous sommes impatients de bâtir sur notre partenariat solide et de fournir la valeur de cette nouvelle génération d’IA à nos clients et partenaires. »

The Verge a rapporté hier matin que toutes les parties avaient convenu d’une enquête indépendante sur le fiasco et a commenté que « d’après [des] conversations avec les personnes impliquées, la lutte de pouvoir humaine au centre de tout cela ne semble pas encore complètement terminée ».

L’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois.

Lynn Greiner
Lynn Greiner
Lynn œuvre dans le domaine de la technologie pour les entreprises depuis plus de 20 ans et a travaillé dans l'industrie tout en écrivant à ce sujet, lui donnant une perspective unique sur les problèmes auxquels les entreprises sont confrontées. Elle possède à la fois des diplômes en informatique et un diplôme en commerce.

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 4 janvier 2024 — Une app Copilot, des iPhones compromis, Google et les applications Android et Adobe n’acquiert pas Figma

Cette semaine : Copilot sur Android et iOS, une attaque de porte dérobée de milliers d’iPhone, Google paie l’amende et assouplit les règles sur les applications Android et Adobe abandonne son projet d’acquérir Figma.

Intel se lance dans l’aventure avec de nouvelles offres centrées sur l’IA

Le lancement d'un produit majeur par Intel Corp. jeudi dernier a prouvé que l'organisation est clairement en plein essor, affirme Denis Gaudreault, directeur national d'Intel Canada, ajoutant qu'il espère que dans quelques années, « les gens écriront des livres sur notre redressement ».

Les protecteurs canadiens de la vie privée publient des principes pour le développement responsable de l’IA

Dans la foulée des directives de cybersécurité pour les systèmes d’IA générative publiées par le gouvernement fédéral, les régulateurs fédéraux, provinciaux et territoriaux de la protection de la vie privée du Canada ont publié leur propre ensemble de lignes directrices liées à la confidentialité.

Des pirates abusent d’OAuth pour automatiser des cyberattaques, selon Microsoft

Selon Microsoft, des acteurs malveillants utilisent à mauvais escient les applications basées sur OAuth comme outil d'automatisation d'authentification.

Lancement de Coveo Relevance Generative Answering

Coveo, un fournisseur montréalais de plateformes d'IA d'entreprise, lance Coveo Relevance Generative Answering, une solution basée sur l’IA qui peut générer des réponses aux requêtes complexes des utilisateurs en tirant parti des grands modèles de langage (GML).

Emplois en vedette

Les offres d'emplois proviennent directement des employeurs actifs. Les détails de certaines offres peuvent être soit en français, en anglais ou bilinguqes.