Programme d’acquisition de robots de transformation métallique


Dominique Lemoine - 10/11/2016

Le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) et le Réseau de la transformation métallique du Québec (RTMQ) s’allient.CRIQ, RTMQ

Dans un communiqué conjoint, les deux organisations affirment prévoir regrouper « leurs expertises pour accompagner des entreprises en transformation métallique dans l’acquisition d’un premier robot collaboratif » grâce à un « programme conjoint ».

Ce dernier proposerait aux entreprises « la possibilité de profiter d’une visite industrielle pour réaliser une première évaluation des bénéfices que peut apporter l’acquisition d’un robot ». Des entreprises qualifiées pourraient ensuite « obtenir le soutien nécessaire à l’implantation d’un premier robot et en mesurer les effets ».

Un partage de ressources publiques serait prévu par les deux organisations dans l’accompagnement de petites et moyennes entreprises (PME) manufacturières en transformation métallique.

« Des entreprises ne sont pas automatisées et robotisées. Ce programme est une occasion de procéder à un rattrapage technologique », soutient le CRIQ, dont une mission serait de contribuer au développement des secteurs industriels du Québec à partir de deux laboratoires à Québec et Montréal.

Du côté du RTMQ, qui dit soutenir le développement des entreprises du secteur, on souligne que des « progrès technologiques » au cours des dernières années auraient rendu « les robots plus performants ».

Lire aussi:

Robotique industrielle : Mecademic prend son envol

Un robot bipède dévoilé par une filiale de Google

Un robot sur un conseil d’administration à Hong Kong




Tags: , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+