Robotique industrielle : Mecademic prend son envol


Fanny Bourel - 18/08/2016

La jeune pousse montréalaise Mecademic a livré les quatre premières unités de son robot industriel compact Meca500.Meca500, Mecademic

Créée en 2013 au Centech, qui est un incubateur d’entreprises de l’École de Technologie Supérieure (ÉTS), Mecademic souhaite faciliter l’adoption de la robotique industrielle au sein des entreprises manufacturières.

Avec son robot Meca500 de dimension compacte, Mecademic vise à répondre aux besoins d’entreprises de divers secteurs en matière de robotisation à petite échelle dans un environnement de taille restreinte.

Ce premier lot de quatre robots étant écoulé, l’entreprise compte proposer de nouveaux exemplaires à partir de la mi-octobre.

Mecademic souhaite se lancer également sous peu dans la conception d’un autre petit robot industriel mais capable de supporter une charge utile six fois plus importante que le Meca500.

Ces robots Meca3k devraient être interconnectés, s’inscrivant ainsi dans la « quatrième révolution industrielle », qui aurait déjà commencé. En devenant connectées, les usines seraient appelées à gagner en flexibilité dans la production, à permettre une allocation différente des ressources, de l’énergie et des matières premières. Un de leurs objectifs pourrait aussi être de réaliser des tâches répétitives ou demandant une grande minutie avec moins d’employés.

Lire aussi:

Des drones en missions humanitaires autonomes

Les technologies de l’information qui intéresseront les minières en 2015

Quand la perturbation technologique menace




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,