Numérique éducatif : la TÉLUQ vise l’international


Dominique Lemoine - 17/03/2015

La TÉLUQ signe trois ententes de développement de projets d’éducation par le numérique aux niveaux de la France et de la Francophonie.Logo de la TÉLUQ

La Téléuniversité de l’Université du Québec (TÉLUQ), qui est une composante du réseau de l’Université du Québec qui offre à distance tous ses cours du 1er au 3e cycle, affirme avoir signé des ententes avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et avec l’École supérieure de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR) de la France.

« Ces partenariats s’inscrivent dans la stratégie de la TÉLUQ qui vise à intensifier ses activités à l’international, en particulier à développer des projets conjoints en formation à distance dans la Francophonie », explique la TÉLUQ.

Selon l’AUF, les projets qui seront développés avec la TÉLUQ couvriront les technologies éducatives, la formation ouverte et à distance, ainsi que la diffusion de l’information scientifique et technique dans les pays francophones.

L’OIF souhaite utiliser ce partenariat pour « insérer les pays en développement dans l’économie numérique mondiale ». Le partenariat avec ESENESR visera la partage des expertises en formation à distance par le numérique.

Lire aussi :

Classes numériques : EXO U obtient un partenariat en France

TÉLUQ, ESG UQAM et Praxem signent un logiciel de démarrage virtuel d’entreprise

Nouveau programme d’études universitaires en gouvernance des TI




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+