Les personnes avec un TSA peuvent aider des entreprises

Un rapport se penche sur les manières dont les personnes avec un TSA peuvent aider des entreprises dans un contexte de rareté de main-d’oeuvre.

Source : alvarez / Getty

Près de la moitié des employés avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA) ne se sentent pas à l’aise de divulguer leur neurodiversité aux employeurs, selon un rapport conjoint publié hier par Deloitte Canada et Auticon Canada.

Auticon Canada est un cabinet-conseil mondial en matière de technologie, dont l’objectif est d’aider des entreprises à s’intéresser à des personnes avec un TSA, notamment par le biais de l’éducation, de la formation et de l’encadrement.

Le rapport souligne que les adultes avec un TSA sont sous-employés, avec 41,7 % des 454 répondants avec un TSA travaillant à temps partiel (moins de 30 heures par semaine), à contrat ou en tant que travailleurs temporaires. En comparaison, 18,4 % de tous les Canadiens qui ont un emploi travaillent à temps partiel.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Opportunités technologiques pour des adultes avec un TSA

Des industries, des villes et des pays s’arrachent les ressources humaines en TI

Chaire de recherche en neuroinformatique à l’Université de Sherbrooke

Adaptation et traduction vers le français par Dominique Lemoine

Lynn Greiner
Lynn Greiner
Lynn œuvre dans le domaine de la technologie pour les entreprises depuis plus de 20 ans et a travaillé dans l'industrie tout en écrivant à ce sujet, lui donnant une perspective unique sur les problèmes auxquels les entreprises sont confrontées. Elle possède à la fois des diplômes en informatique et un diplôme en commerce.

Articles connexes

Deloitte Canada inaugure un centre de l’usine et de l’entrepôt intelligents

Deloitte Canada dévoilait cette semaine L'usine intelligente @ Montréal, qui abrite un écosystème interconnecté de plus de 20 solutions et technologies de pointe, et dont l'objectif est de métamorphoser la fabrication et l'entreposage grâce à la transformation numérique.

Que nous réserve 2023 dans les domaines de la technologie, des médias et des télécommunications ?

Deloitte Global publiait récemment ses prédictions annuelles sur les technologies, les médias et les télécommunications (TMT) pour 2023. Le rapport de la société détaille comment des facteurs macroéconomiques tels que la hausse de l'inflation, les taux d'intérêt et la faible confiance des consommateurs affectent les tendances TMT plus que jamais auparavant.

La FCEI lance l’Académie de la cybersécurité pour les petites et moyennes entreprises

Un programme de formation en ligne sur la cybersécurité destiné aux petites et moyennes entreprises canadiennes fait ses débuts aujourd'hui, des mois après son lancement

Québec numérique lance la WAQadémie, une offre de formation pour faire vivre le WAQ à l’année

Québec numérique, l’organisme derrière l’événement phare du Web à Québec (WAQ), annonce le lancement de la WAQadémie. Il s’agit d’une nouvelle formule qui veut faire vivre l’esprit du WAQ toute l'année. Dès le mois de février, une programmation mensuelle, connectée sur la communauté et à l'affût des tendances, sera offerte aux professionnels et aux amateurs du numérique, en présentiel, à Québec. 

Webinaire sur la cybersécurité ouvert à tous les fonctionnaires fédéraux canadiens

Les employés du gouvernement fédéral canadien sont encouragés à assister à un webinaire bilingue sur la cybersécurité le mois prochain.s