Loi antipourriel : plus de 31 millions de dollars en amendes, selon Certimail


Dominique Lemoine - 14/05/2015

Les autorités auraient imposé environ 31 millions de dollars en amendes et pénalités à des entreprises qui ne respectaient pas la nouvelle Loi canadienne antipourriel, selon Certimail.Logo de Certimail

Certimail, une entreprise de Montréal qui offre aux PME une certification en ligne de conformité à la Loi canadienne antipourriel C-28 (LCAP), affirme avoir ainsi recruté trois nouveaux partenaires pour faire la promotion de sa solution auprès de plus nombreuses PME potentiellement clientes.

Selon Certimail, les enquêtes du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) par rapport à cette loi qui ont jusqu’à maintenant été rendues publiques n’auraient visé que des petites et moyennes entreprises (PME) et auraient parfois concerné des dimensions « moins connues » de la Loi antipourriel.

Certimail soutient avoir donc fait appel à trois distributeurs de sa solution de certification en ligne, qui sont le cabinet d’avocats BDSL, l’agence web Globalia et la firme web TI Openmind Technologies. Les ententes de distribution visent la promotion de la solution de Certimail auprès des clients respectifs de ces firmes.

« Les PME croient souvent que la Loi C-28 n’affecte que le marketing, alors qu’elle affecte aussi les opérations », explique le président d’Openmind Technologies.

Lire aussi :

PME : entente de complémentarité entre Certimail et Cyberimpact

Philippe Le Roux se lance dans la conformité des PME à la Loi antipourriel

Les polluposteurs sur le radar de Zerospam




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+