Les polluposteurs sur le radar de Zerospam


Dominique Lemoine - 16/12/2014

Zerospam lance un système automatisé de dénonciation des pourriels par transfert vers le Centre de signalement des pourriels du CRTC.Logo de Zerospam

La société montréalaise Zerospam Sécurité, qui oeuvre dans le domaine de la sécurité du courriel et qui offre aux entreprises sa solution antipourriel infonuagique Zerospam, affirme collaborer avec le CRTC dans la lutte aux polluposteurs et dans les efforts pour faire respecter la Loi canadienne antipourriel, qui est entrée en vigueur le 1er juillet 2014 et qui vise à décourager les envois indésirables.

Zerospam soutient avoir mis en place deux mécanismes automatisés pour dénoncer les polluposteurs et pour transférer leurs messages incriminants aux autorités. « Ces mécanismes permettent aux clients de signaler un ou plusieurs pourriels reçus ou mis en quarantaine au Centre de notification des pourriels (CNP) du CRTC », précise Zerospam.

Les deux mécanismes en question sont un bouton « Signaler au CRTC », qui a été intégré à l’interface Web Cumulus de Zerospam, ainsi qu’un bouton similaire qui a été intégré au plugiciel de rétroaction de Zerospam pour Outlook, qui permet aux clients de signaler au CRTC, à partir d’Outlook, tout pourriel qui aurait réussi à s’infiltrer dans leur boîte de réception.

Les clients de Zerospam incluent la SAQ, la SSQ, la CSN, la Ville de Québec, Cogeco Diffusion, Téléfilm Canada, Lise Watier et Beyond the Rack.

Lire aussi :

Zerospam fait bonne figure dans un classement de Virus Bulletin

PME : entente de complémentarité entre Certimail et Cyberimpact

Loi antipourriel : grand ménage dans les listes d’envoi




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+