Pages Jaunes réduit sa perte nette trimestrielle

Pages Jaunes rapporte une baisse de 19 % de ses revenus tirés des médias imprimés, mais aussi des réductions de coûts, incluant des réductions de la main-d’œuvre et de charges liées aux employés.Logo de Groupe Pages Jaunes

Pages Jaunes, une entreprise de Montréal qui se spécialise en produits et services de marketing, publicité et médias numériques, fait état des revenus trimestriels de 159,3 millions de dollars qui sont inférieurs de 11,6 % aux revenus de 180,2 millions de dollars qui avaient été rapportés pour le premier trimestre de son exercice financier annuel 2017.

Pour la période de trois mois terminée le 31 mai 2018, Pages Jaunes rapporte un nombre de clients de 221 100, comparativement à 239 500 au trimestre correspondant de son exercice 2017, ce qui représente une baisse de 7,7 %.

Par contre, sa perte nette trimestrielle serait passée de 5,1 millions de dollars au premier trimestre 2017 à 0,9 million de dollars au premier trimestre 2018.

« Les résultats financiers du premier trimestre ont commencé à refléter les progrès que nous avons accomplis vers l’harmonisation de nos dépenses et de nos revenus », soutient Pages Jaunes.

Les dépenses d’investissement trimestrielles de Pages Jaunes, notamment en développement de logiciels, seraient passées de 15 millions de dollars au premier trimestre 2017 à 5 millions de dollars au premier trimestre 2018.

L’entreprise mentionne aussi des réductions de coûts liées à la réduction de ses espaces de bureaux.

Pages Jaunes a nommé l’administratrice de sociétés Susan Kudzman au poste de présidente de son conseil d’administration. Elle s’était jointe au conseil en octobre 2014 et présidait le comité des ressources humaines et de la rémunération depuis mai 2015.

Lire aussi :

Pages Jaunes : près d’un emploi sur cinq supprimés

Pages Jaunes tourne une page de sa direction

Pages Jaunes encore en transition entre l’imprimé et le numérique

Articles connexes

La NSA exhorte les développeurs à passer à des langages à mémoire sécurisée

Les développeurs d'applications peuvent réduire les chances que leur code comporte des vulnérabilités de mémoire en passant à un langage moderne, déclare la National Security Agency (NSA) des États-Unis.

Le studio Ubisoft de Sherbrooke travaillera sur Assassin’s Creed

Le studio de Sherbrooke du géant du jeu Ubisoft se joindra au développement de la marque Assassin's Creed, annonce-t-il dans un communiqué.

Les employés ont des doutes sur la surveillance sur leur lieu de travail

Une nouvelle étude de Capterra révèle que plus du tiers des employés canadiens sont surveillés par logiciel au travail.

À quoi bon investir dans la technologie numérique si les employés ne peuvent la rendre utile ?

Une étude récente indique qu'un leader technologique canadien sur quatre pense que son utilisation des outils numériques et de la technologie n'a que peu ou pas d'effet sur la création d'une véritable valeur commerciale.

Améliorations à la plateforme Torque de Quali

Quali, un fournisseur de solutions d'automatisation des infrastructures d'environnement à la demande améliore les fonctionnalités de plan de contrôle de sa plateforme Torque.