Usines connectées : alliance entre Worximity et Keops Technologies

Les entreprises Worximity et Keops Technologies, toutes les deux basées à Montréal, disent s’allier pour diffuser des technologies d’usines connectées auprès de manufacturiers locaux et internationaux.Worximity, Keops, technologies

Worximity Technologies, qui propose des produits de connectivité et de surveillance en temps réel de la production en usine, affirme que l’entente de partenariat conclue avec Keops, qui propose aux manufacturiers des outils de TI intégrés, mise sur la connectivité entre les travailleurs et les équipements à l’intérieur des usines.

Selon Worximity, l’alliance doit permettre « d’élargir les marchés desservis par les technologies des deux entreprises ».

Keops apporterait au partenariat une expérience dans les industries « clés » de l’agroalimentaire, des breuvages et des confiseries, tandis que Worximity y apporterait une expérience en « virage vers l’industrie 4.0 » auprès de petits et moyens manufacturiers par l’implantation d’outils connectés.

Fondée en 1982, Keops se spécialise en conception, développement, déploiement et assistance en technologies de l’information et d’intégration de systèmes dans des contextes d’activités de production et de chaînes d’approvisionnement manufacturières, dont des logiciels PGI, des outils de gestion du cycle de vie des produits, des systèmes d’exécution de la fabrication et des technologies de gestion des données.

Worximity a été fondée en 2011 et mise sur les technologies de connectivité et de surveillance en temps réel de la production pour les chaînes de production. Elle a récemment reçu un appui financier du Fonds de solidarité FTQ et du fonds privé Investissements W.

Lire aussi:

Du financement en Internet des objets industriels

Usines connectées : partenariat entre Worximity et Datahex

Robotique industrielle : Mecademic prend son envol

Articles connexes

Microsoft annonce de nouveaux outils de gestion de la chaîne d’approvisionnement

La pandémie a démontré à quel point les perturbations de la chaîne d'approvisionnement font du tort aux industries. Et même aujourd'hui, les efforts pour restaurer complètement la chaîne sont loin d'être terminés. D’ici-là, Microsoft annonce le Supply Chain Platform et le Supply Chain Center pour au moins en faciliter un peu la gestion.

Une gestion des commandes accélérée signée Tecsys

Tecsys Inc., une société montréalaise du domaine des logiciels de gestion de la chaîne d'approvisionnement, offre maintenant un chemin plus rapide vers le commerce unifié grâce à la méthodologie de mise en œuvre rapide d'Omni OMS, un système de gestion des commandes infonuagique.

Google et GitHub proposent de réduire le piratage de chaînes d’approvisionnement

Trois grandes entreprises informatiques ont proposé un moyen de créer des versions d’applications inviolables qui réduisent les risques de piratage des chaînes d'approvisionnement, comme celui contre la chaîne de SolarWinds.

Fonds de développement des compétences des employés des fournisseurs d’Apple

Apple a créé un fonds de 50 millions de dollars américains de développement des employés de ses fournisseurs, qui élargira leur accès à des opportunités d'apprentissage et de développement de leurs compétences.

Vantage ajoute un centre de données à Montréal

Vantage Data Centers ouvrira un troisième centre de données à Montréal, en plus d’agrandir un centre de données existant à Montréal et un à Québec.