Usines connectées : partenariat entre Worximity et Datahex


Dominique Lemoine - 20/10/2016

Le partenariat entre Worximity et Datahex mise sur la numérisation des entreprises manufacturières d’Amérique du Nord.Worximity, Datahex, usines connectées

Technologies Worximity, qui se spécialise en surveillance en temps réel de chaînes de production et de production manufacturière grâce à une application mobile et à des capteurs connectés, affirme que l’entente « bonifie » l’offre respective et complémentaire de ces deux entreprises du Québec.

Worximity soutient que le partenariat cible la conquête de nouveaux marchés qui sont liés au secteur manufacturier, tels que les domaines de l’agroalimentaire et de la pharmaceutique, et de la transformation du métal, du plastique et du bois.

Datahex proposerait de son côté une technologie de formulaires numérisés et sans papier qui permettrait d’analyser en temps réel des données capturées manuellement sur un plancher de production.

Ce partenariat miserait sur une « virage rapide » de l’industrie manufacturière vers une « industrie 4.0 », par la connectivité des équipements, des équipes et des procédés pour en tirer des données et des indicateurs de performance.

Les deux entreprises prévoiraient participer prochainement et conjointement à des salons internationaux en matière d’usines connectées.

Datahex est basée à Laval depuis quinze ans. Elle compte une trentaine d’employés et deux divisions, dont une division de conception de logiciels de gestion de normes de qualité. De son côté, Worximity, fondée en 2011, compte une vingtaine d’employés à Montréal.

Lire aussi:

Du financement en Internet des objets industriels

Robotique industrielle : Mecademic prend son envol

Entente en Allemagne pour le CRIQ




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+