Ubisoft lance un fonds d’investissement destiné aux studios indépendants du Québec

Ubisoft lance aujourd’hui Ubisoft RADAR, son tout premier fonds d’investissement de 10 millions de dollars destiné à « détecter, financer et propulser les jeux créés par des studios indépendants du Québec ».

Ubisoft RADAR vise à soutenir l’entrepreneuriat québécois dans le domaine du jeu vidéo en maintenant la propriété intellectuelle au Québec, explique l’entreprise dans un communiqué.

Le fonds soutiendra les projets de jeu à des moments clés de leur développement : au début du projet en phase de concept et au démarrage de la production, en fin de développement afin de lancer le meilleur jeu possible sur le marché et au moment de la commercialisation pour optimiser la visibilité et la notoriété du produit.

« Depuis 25 ans, Ubisoft a contribué à développer le secteur des jeux vidéo au Québec, devenu le 3e pôle mondial dans ce domaine. Avec ce fonds d’investissement, nous réaffirmons l’importance de continuer à faire grandir ce formidable écosystème tech et créatif local tout en soutenant les créateurs indépendants. Ce sont des leviers essentiels pour façonner l’avenir d’Ubisoft et plus largement le futur de notre industrie. », a déclaré Yves Guillemot, président-directeur général et cofondateur d’Ubisoft

En plus d’offrir des solutions de financement flexibles et adaptées aux besoins des projets, Ubisoft RADAR mettra à la disposition des entreprises sélectionnées un accompagnement personnalisé par des experts internes et des partenaires externes.

Les profits générés par le fonds seront réinvestis jusqu’en 2030, afin de soutenir la créativité des studios indépendants de la province pour les années à venir.

La première ronde de financement se fera à l’automne 2022.  Les entrepreneurs peuvent obtenir les renseignements et déposer une demande de financement dès aujourd’hui sur le site d’Ubisoft RADAR.

Lire aussi :

La France interdit les anglicismes dans le domaine du jeu vidéo

Jeu Vidéo : Embracer acquiert Eidos, Crystal Dynamics et Square Enix Montréal

Jeu vidéo : Beenox ouvre un studio à Montréal

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à rlaruelanglois@directioninformatique.com.

Articles connexes

Le studio Ubisoft de Sherbrooke travaillera sur Assassin’s Creed

Le studio de Sherbrooke du géant du jeu Ubisoft se joindra au développement de la marque Assassin's Creed, annonce-t-il dans un communiqué.

La France interdit les anglicismes dans le domaine du jeu vidéo

La France interdit l’usage officiel de divers termes anglais liés au domaine du jeu vidéo. L’interdiction émane de la Commission d’enrichissement de la langue française, un organisme du ministère de la Culture français.

Balado Hashtag Tendances, 31 mars 2022 — Meta choisit Toronto; et plus

Balado Hashtag Tendances, 31 mars 2022 — Meta choisit Toronto; Beenox choisit Montréal; Webex choisit Toronto et Montréal; et plus.

Jeu vidéo : Beenox ouvre un studio à Montréal

Le studio de développement Beenox, basé à Québec, ouvre un studio à Montréal pour accroître ses capacités de développement de jeux vidéo, notamment pour le jeu Call of Duty et d’autres nouveaux projets.

Jeu vidéo : le studio Haven acquis par Sony Interactive

Le studio montréalais de développement de jeux vidéo Haven et Sony Interactive Entertainment ont conclu un accord d’acquisition de Haven.