Technique de refroidissement de serveurs développée au Québec

Un programme de recherche développe au Québec une technologie de refroidissement des équipements microélectroniques de stockage et de traitement de données à haute consommation d’énergie.

serveur, refroidissement
Image : Getty

L’Université de Sherbrooke affirme que ce programme est mis sur pied au coût de 2,6 millions de dollars sur trois ans dans le cadre d’un partenariat avec l’organisme Prompt, les entreprises Systemex Énergies et Varitron, ainsi que le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG).

Selon l’Université de Sherbrooke, les activités de recherche et de tests avec des prototypes et des équipements industriels seront effectués au Québec, principalement au Centre de collaboration MiQro Innovation (C2MI) et à l’Institut multidisciplinaire d’innovation technologique (3IT).

Le refroidissement des équipements, ordinateurs et serveurs de stockage et de traitement de données dans les centres de données mobilise environ 50 % de la quantité d’énergie totale qui est consommée mondialement pour internet, l’économie numérique et l’infonuagique, soutient l’Université de Sherbrooke.

Pour réduire les coûts de ce refroidissement, la technologie développée « est basée sur l’immersion de ces dispositifs dans un liquide diélectrique, qui ne conduit pas le courant électrique, permettant ainsi d’évacuer la chaleur produite par les dispositifs et de les refroidir », explique l’Université.

Cette dernière ajoute prévoir « pouvoir propulser cette technologie à son plein potentiel d’utilisation commerciale » et « accélérer un éventuel transfert technologique vers l’industrie ».

Lire aussi :

Microsoft teste un centre de données sous-marin

Un centre de données de Cogeco Services Réseaux à Kirkland au printemps

Une approche différente en refroidissement de centre de données chez ROOT

Articles connexes

Equinix étend ses services numériques et cible les plans de transformation numérique

Le fournisseur de centres de données Equinix Inc. a présenté aujourd'hui de nouvelles offres à travers le pays qui, selon lui, sont destinées aux entreprises canadiennes actuellement au milieu ou en train de planifier une initiative de transformation numérique.

Les vagues de chaleur mettent l’informatique en danger, selon une analyste

Avec des températures atteignant des records à peu près partout dans l'hémisphère nord et à la suite, la semaine dernière, de pannes d'un centre de données Google Cloud à Londres et des opérations britanniques d'Oracle, apparemment en raison de problèmes de refroidissement, des systèmes de refroidissement efficaces sont nécessaires, affirme GlobalData.

QScale nomme Sylvie Veilleux au conseil d’administration

QScale, une entreprise québécoise installée à Lévis et reconnue pour son concept novateur de centres informatiques écoresponsables, annonce la nomination de Sylvie Veilleux au sein de son conseil d'administration.

Keepit ouvre deux centres de données à Toronto

L’entreprise de sauvegarde et de récupération infonuagiques Keepit ouvre ses deux premiers centres de données au Canada.

Système de gestion de la consommation d’énergie proposé par Telus et Vecteur

L’entreprise Telus et l’Institut Vecteur misent sur un système d’optimisation énergétique pour réduire les effets des centres de données et des édifices commerciaux sur les changements climatiques et des coûts opérationnels.