Pas de site Internet pour 40 % des entreprises de petite taille

Plus de 40 % des petites entreprises du Canada n’auraient pas de site Internet, selon une recherche de l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet.Illustration du concept de paiement mobile

Selon l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI), un organisme qui gère le domaine de pays de premier niveau .CA au Canada, ces entreprises auraient avantage à se mettre à l’heure du commerce électronique si elles veulent attirer un jour les jeunes adultes qui en sont à l’étape de faire des achats à partir de leur dispositif mobile.

Selon l’ACEI, sur la base de son rapport et dossier documentaire 2015, qui traite de l’état d’Internet au Canada, 20 % des jeunes de 18 à 34 ans ont fait un achat à partir d’un dispositif mobile.

Également, selon des données de Statistique Canada reprises par l’ACEI, les entreprises du Canada ont vendu plus de 136 milliards de dollars en biens et services sur Internet en 2013, par rapport aux 122 milliards de dollars de 2012.

De plus, toujours selon l’ACEI, les gens qui magasinent en ligne dépenseraient plus sur des sites Internet canadiens que sur des sites Internet internationaux.

Ainsi, « vendre aux gens du Canada au moyen de sites Internet canadiens peut constituer une stratégie de vente efficace », soutient l’ACEI, qui ajoute aussi que des gens magasinent en ligne avant d’acheter en magasin.

Lire aussi :

L’ACEI propose une résolution aux responsables de l’informatique

Présence en ligne : les petites entreprises encore en retard

Le commerce en ligne transfrontalier dans la mire des détaillants

Articles connexes

La fracture numérique au Canada dans le collimateur de bailleurs de fonds

Des bailleurs de fonds affirment que réduire la fracture numérique au Canada doit devenir une priorité pour s'attaquer à des problèmes sociaux urgents.

La CIRA se penche sur les iniquités numériques en matière de télétravail

Des iniquités numériques et technologiques désavantagent des communautés du Canada, en particulier en contexte de pandémie, avec le travail à distance et en ligne qu’elle implique, selon la CIRA.

BlackBerry vend des brevets pour 600 millions de dollars

BlackBerry vendra tous ses actifs de brevets patrimoniaux qui ne lui sont plus essentiels à l’entreprise Catapult IP Innovations pour 600 millions de dollars.

Jeu vidéo : acquisition d’Activision Blizzard et Beenox par Microsoft

Activision Publishing est présentement le premier actionnaire du studio de développement de logiciels et de jeux vidéos Beenox à Québec.

Numérique : trois projets d’organisations du Québec financés par l’ACEI

Communautique, Option consommateurs et l'Université du Québec à Montréal sont les organismes bénéficiaires québécois 2019 du programme fédéral d'investissement communautaire de l'ACEI.