L’ACEI annonce une protection hors réseau pour son pare-feu DNS

L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) a annoncé une nouvelle extension pour son service de pare-feu DNS. Celui-ci inclut désormais une protection hors réseau pour les utilisateurs qui ne sont pas connectés à leurs réseaux d’entreprise.

Conçu pour être utilisé par des télétravailleurs sur des réseaux privés et publics, le pare-feu ACEI surveille et analyse le trafic DNS et empêche les utilisateurs d’accéder à des sites Web malveillants. L’objectif est de protéger les utilisateurs contre les menaces de sécurité Web courantes, telles que les attaques de hameçonnage. De plus, il empêche également la propagation des logiciels malveillants déjà présents sur un réseau.

Le nouveau service étend la fonction du pare-feu au-delà du réseau initial. Le service infonuagique fonctionne sans activer de réseau privé virtuel et a un impact minimal sur les performances du système. Pour faciliter le déploiement, l’ACEI lance également une application complémentaire qui permet de filtrer le contenu en dehors du périmètre initial du réseau. Il ne nécessite aucun équipement spécial.

Pour les administrateurs, le pare-feu ACEI comprend des fonctionnalités de gestion qui leur permettent de configurer plusieurs réseaux d’entreprise et publics. Il dispose également d’une multitude de systèmes pour surveiller les menaces qu’il détecte. Il peut gérer des appareils dans des réseaux et des groupes et appliquer des politiques uniques à différents segments.

Le service est disponible sur Android, iOS, Windows, MacOS et Chrome.

L’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication soeur de Direction informatique,

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois.

Tom Li
Tom Li
Les télécommunications et le matériel grand public sont les principaux sujets couverts par Tom chez IT World Canada. Il aime parler de l'infrastructure de réseau du Canada, des produits semi-conducteurs et, bien sûr, de tout ce qui est nouveau dans le domaine des technologies grand public. Vous le verrez aussi occasionnellement signer des articles sur les actualités liées à l'infonuagique, à la sécurité et au logiciel en tant que service. Si vous êtes prêt pour une longue discussion sur les nuances de chacun des secteurs ci-dessus ou si vous avez un produit à venir que les gens vont adorer, n'hésitez pas à lui envoyer un message à [email protected]

Articles connexes

La fracture numérique au Canada dans le collimateur de bailleurs de fonds

Des bailleurs de fonds affirment que réduire la fracture numérique au Canada doit devenir une priorité pour s'attaquer à des problèmes sociaux urgents.

La CIRA se penche sur les iniquités numériques en matière de télétravail

Des iniquités numériques et technologiques désavantagent des communautés du Canada, en particulier en contexte de pandémie, avec le travail à distance et en ligne qu’elle implique, selon la CIRA.

Administrateurs WatchGuard alertés au sujet d’un maliciel

Les administrateurs de pare-feu WatchGuard sont invités à rechercher des signes de compromission sur les dispositifs sous leur responsabilité après la publication d'un rapport sur un maliciel distribué par un groupe malveillant.

Des vulnérabilités non divulguées pendant des mois à Palo Alto Networks

L'entreprise de cybersécurité Randori essuie des critiques pour ne pas avoir informé Palo Alto Networks pendant des mois au sujet de deux vulnérabilités sérieuses trouvées dans un produit RPV.

Moins d’embauches en cybersécurité en 2020

Un tiers des entreprises canadiennes comptent augmenter cette année le nombre d'employés travaillant sur la cybersécurité, soit 45 % de moins qu'en 2019.