La CIRA se penche sur les iniquités numériques en matière de télétravail


Dominique Lemoine - 02/03/2022

Des iniquités numériques et technologiques désavantagent des communautés du Canada, en particulier en contexte de pandémie, avec le travail à distance et en ligne qu’elle implique, selon la CIRA.

L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (CIRA) lance l’édition 2022 de son programme annuel de subventions pour « remédier aux problèmes d’équité numérique ». Ce programme est doté d’un montant d’environ un million de dollars.

CIRA dit « encourager les communautés du nord du Canada, des Prairies, du Québec et des Maritimes à soumettre des demandes de subvention ».

Les projets internet de chercheurs, de communautés et d’organismes admissibles au financement doivent permettre de « servir des communautés traditionnellement mal desservies ». Le programme s’attend à recevoir des projets en matière de compétences numériques, de connectivité, de cybersécurité, d’infrastructures d’accès à Internet, de vitesse de téléchargement et d’abordabilité des services.

« La pandémie nous a obligés à transposer une grande partie de notre quotidien en ligne, et il est évident que plusieurs communautés ont été laissées pour compte », selon Tanya O’Callaghan, vice-présidente de l’investissement communautaire, des politiques et de la défense des intérêts à la CIRA.

Lire aussi :

Des écarts de connectivité qui entretiennent des inégalités

Le passage au télétravail dévoile des inégalités

Hausses des vitesses d’Internet au Canada en 2021




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,