L’ACEI propose une résolution aux responsables de l’informatique


Dominique Lemoine - 02/12/2014

Les responsables de l’informatique et des TI devraient s’intéresser au verrouillage du domaine de leur site Internet à la suite des récents piratages.Illustration du concept de sécurité informatique

L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI), un organisme qui gère le domaine de pays de premier niveau .CA au Canada, affirme qu’activer des mesures évoluées de sécurité dans le système de nom de domaines peut atténuer les risques et éviter des cas de piratage de sites Internet d’organisations et d’entreprises.

Récemment, la Ville d’Ottawa et Craigslist se sont inscrits sur la liste des domaines piratés, sur laquelle figuraient déjà The New York Times et Huffington Post, rappelle l’ACEI.

« Ces épisodes de cyberattaques ont démontré les risques que font planer sur les propriétaires de sites Internet très fréquentés les activités cybercriminelles visant leurs domaines. Nous espérons que les responsables de l’informatique utiliseront un service de verrouillage de domaines offert par leur gestionnaire de domaine », soutient l’ACEI.

« Pour des criminels, les médias, les gouvernements, les services de police, les partis politiques, les boutiques en ligne et les sites de services financiers qui utilisent des renseignements confidentiels sont des cibles potentielles », souligne l’ACEI.

Lire aussi :

Des canadiens inquiets de l’utilisation de leurs données en ligne

L’ACEI lance une chaîne de confiance Web

L’ACEI renforce l’intégrité des sites Internet

Présence en ligne : les petites entreprises encore en retard




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+