Partenariat entre BlackBerry et Giuliani Partners

La plateforme BlackBerry Secure aurait été choisie par la firme de sécurité Giuliani Partners, dont le président et directeur général est Rudy Giuliani, pour offrir des services-conseils de sécurité liés aux risques en ligne.

Risque en ligne, menaces en ligne, sécurité
Image : Getty

BlackBerry, qui se présente comme étant une entreprise de logiciels et de services de sécurité en matière de mobilité auprès des entreprises, affirme que sa plateforme BlackBerry Secure sera utilisée par Giuliani Partners en tant que « plateforme logiciel sous-jacente pour supporter les services-conseils de sécurité en ligne qui sont offerts par Giuliani Partners à l’administration publique fédérale et à des entreprises clientes ».

Rappelons que Rudy Giuliani est l’ancien maire de la Ville de New York et qu’en tant que membre du Parti républicain il a appuyé Donald Trump dans sa course à la présidence des États-Unis.

Le partenariat prévoirait l’utilisation par Giuliani Partners de la « technologie de communications mobiles sécurisées » qui est proposée par BlackBerry, pour « évaluer des infrastructures, identifier des vulnérabilités potentielles de sécurité en ligne, corriger des écarts et sécuriser des extrémités », de même que pour « protéger des données sensibles et des infrastructures ».

« Ce partenariat procure à BlackBerry une opportunité d’étendre davantage ses canaux de distribution alors que l’entreprise se dirige plus agressivement vers le marché du logiciel de sécurité », soutient BlackBerry, dans un communiqué.

Lire aussi :

Sécurité : BlackBerry recrute un garde-côte connecté des États-Unis

BlackBerry renonce aux téléphones au profit des logiciels

Approbations aux États-Unis pour BlackBerry

Articles connexes

La souche de rançongiciel ARCrypter expliquée par BlackBerry

Une nouvelle souche de rançongiciel a été détectée par des chercheurs de BlackBerry qui affirment qu'elle aurait frappé des organisations au Canada, en Chine, au Chili et en Colombie.

De nombreuses entreprises nord-américaines n’ont pas d’assurance contre la cybercriminalité

De nombreuses organisations nord-américaines n'ont toujours pas de cyber assurance, révèle une nouvelle étude, et celles qui en ont n'ont pas une couverture suffisante.

Accord entre BlackBerry et Magna pour collaborer sur des solutions d’aide à la conduite

BlackBerry a conclu un accord pluriannuel avec Magna International, un fabricant canadien de composants automobiles, pour intégrer des solutions avancées de systèmes d'aide à la conduite (SAAC) dans les produits Magna.

BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d'intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).

Un RAT à bas prix très utile aux pirates, selon des chercheurs de BlackBerry

L'une des raisons pour lesquelles le nombre de cyberattaques ne cesse d'augmenter est que le coût des outils de piratage pour les cybercriminels ne cesse de baisser. Les offres de logiciel en tant que service sont courantes, mais certains développeurs sans scrupules maintiennent le prix de leurs outils à un bas niveau.