L’informatique médicale et l’assurance attirent l’attention aux Octas 2018


Dominique Lemoine - 14/06/2018

Saccade Analytics obtient le Prix de l’excellence du jury, tandis que Belairdirect remporte la faveur du vote du public.Octas

Quatorze prix ont été remis à la soirée 2018 des Octas mercredi soir au New City Gas à Montréal. Le concours des Octas est organisé par le Réseau Action TI pour souligner la qualité de projets au Québec qui sont liés aux technologies de l’information et au numérique.

L’entreprise en démarrage Saccade Analytics a reçu le Prix de l’excellence, qui est choisi par le jury, pour sa méthode de réalité virtuelle et d’analyse de données par logiciel en nuage, qui vise à soutenir le diagnostic de troubles neurologiques (comme les commotions cérébrales et les maladies dégénératives) par l’analyse de la coordination des mouvements des yeux et de la tête.

La compagnie d’assurance Belairdirect, en collaboration avec le développeur montréalais de logiciels Logient, a gagné le Prix coup de cœur TI, qui est choisi par le public grâce à un vote en ligne, pour le développement en 2017 d’une application mobile d’offre de services d’assurance et de consultation du dossier d’assurance à partir d’un téléphone portable.

Prix du jury par catégories

Saccade Analytics avait d’abord remporté le prix Octas dans la catégorie des entreprises en démarrage. Cependant, le prix dans la catégorie des grandes entreprises de 15 000 employés et moins, celle de Belairdirect, est allé à La Capitale assurance pour son agrégateur de données de dossiers d’assurance auquel ses agents du service à la clientèle peuvent accéder en ligne.

Fournisseur de solution : Optania (application d’accompagnement virtuel des jeunes victimes ou témoins d’intimidation)

Grande entreprise (plus de 15 000 employés) : Rio Tinto avec CGI (centre de surveillance et analyse de données de 3226 cuves d’électrolyse dans 8 usines)

Ministère et société d’État (4000 employés et moins) : Musée de la civilisation avec O2 Web (portail de collections en ligne qui donne accès à la totalité des collections patrimoniales)

Ministère et société d’État (plus de 4000 employés) : Hydro-Québec (détection de vols d’énergie par l’extraction et le croisement de données volumineuses)

Petite et moyenne entreprise : Patates Dolbec avec Epsilia (transformation numérique par l’acquisition de technologies de traçabilité et de connectivité)

Relève étudiante : Club Cedille de l’École de technologie supérieure (pots autonomes munis de capteurs de mesure pour faire pousser des plantes, fruits et légumes en espace restreint)

Ville et organisme parapublic (500 employés et moins) : Ville de l’Ancienne-Lorette avec PG Solutions (portail d’accès des citoyens à leur compte de taxes et aux activités de loisirs proposées par la Ville)

Ville et organisme parapublic (plus de 500 employés) : Ville de Repentigny (outil pour développer chez les jeunes le goût des arts numériques et des compétences en technologies et multimédia)

Français dans les TI : Régulvar (stratégie rédactionnelle pour le site internet de l’entreprise Elkon, une entreprise de produits de contrôle électrique d’équipement)

Jeunesse en TI : Bastien Chicoine et Olivier Hamel, secondaire 1, Collège Saint-Bernard, Drummondville (programmation informatique et prototype de lunettes pour aveugles qui envoient un signal sonore à l’approche d’entraves)

Lire aussi :

Interactivité : concours et soirée des Octas repensés




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+