Microsoft Teams en voie de dépasser Slack?

Microsoft Teams, la plateforme collaborative de Microsoft utilisée pour la communication en entreprise, aurait dépassé son principal rival Slack.

Microsoft a annoncé jeudi que son outil de travail collaboratif Teams comptait maintenant 13 millions d’utilisateurs actifs par jour et 19 millions par semaine, selon le site The Verge.

La plateforme de communication et de gestion de projet Slack, son principal concurrent, avait estimé en janvier que 10 millions d’internautes utilisaient son service chaque jour.

Deux ans après le lancement de Teams, Microsoft revendique le titre de leader des messageries collaboratives. Comme le précise The Verge, cette affirmation est difficile à justifier, puisque les données de Slack datent de janvier, et que le nombre d’utilisateurs de la plateforme a probablement augmenté depuis.

Teams présente toutefois une croissance significative, considérant que le programme comptait seulement 8 millions d’utilisateurs actifs par jour en janvier. Ces résultats s’expliquent en partie par le fait que Microsoft fournisse Teams avec les abonnements Office 365 pour les entreprises. Les utilisateurs obtiennent automatiquement l’outil et n’ont donc pas à télécharger de programmes similaires.

Microsoft a aussi annoncé l’ajout de fonctionnalités à son service de messagerie collaborative, comme la confirmation de lecture ainsi que des alertes prioritaires qui enverront des notifications aux destinataires jusqu’à ce qu’ils répondent.

Une autre fonction permettra de mettre en avant un message dans une chaîne, exactement comme l’option Épingle de Slack.

Plusieurs considèrent Slack comme un des plus populaires et plus efficaces outils de collaboration en entreprises. Le programme, lancé en 2014, fonctionne à la manière d’une messagerie instantanée organisée en canaux associés à des sujets de discussion. Il intègre des services externes comme Google Drive ou GitHub pour centraliser la gestion de projets et unifier les communications.

Microsoft Teams, lancé officiellement au printemps 2017, propose le même fonctionnement.

En juin, on apprenait que Microsoft interdit à ses employés d’utiliser Slack et leur recommande de travailler avec Teams. L’entreprise de Redmond invoque des raisons de sécurité, mais plusieurs y voient une stratégie pour devancer son concurrent.

Lire aussi :

Des applications interdites aux employés de Microsoft

Messagerie : acquisition de Smooch par Zendesk

Microsoft brièvement valorisée à plus de 1000 milliards de dollars

Catherine Morin
Catherine Morin
Éditrice - Direction Informatique

Articles connexes

Alithya rejoint le prestigieux Inner Circle 2022-2023 de Microsoft

L’entreprise Montréalaise Groupe Alithya annonçait cette semaine que sa pratique Microsoft Dynamics a remporté une fois de plus le prestigieux prix « Inner Circle 2022-2023 » pour ses applications d'affaires Microsoft.

Des communications unifiées pour les salles de presse grâce à OpenMedia de CGI et Microsoft Teams

CGI annonce une nouvelle plateforme améliorée et unifiée destinée aux salles de presses. Elle est le fruit de l’intégration de la solution complète de salle de presse OpenMedia de CGI à Microsoft Teams.

Une étude révèle que Microsoft domine la fidélité à la marque pour les appareils de productivité

Plume, une plate-forme de logiciel en service pour les fournisseurs de services de communication, a publié son dernier rapport mensuel Plume IQ, basé sur les données et les informations axées sur le client. 

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022 — Des nouvelles d’Instagram, Amazon, Microsoft, Google et Meta

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022Cette semaine : Marche arrière pour Instagram, les géants portés par le nuage, augmenter la productivité de Google et une première baisse du chiffre d’affaires pour Meta.

Panne de Teams et de divers services intégrés de Microsoft mercredi soir

Les produits infonuagiques de Microsoft avec intégration de Teams ont subi une panne mercredi soir et tôt jeudi matin, heure de l'Est, selon un rapport du service d' information Bleeping Computer, perturbant les clients de l'hémisphère sud, d'Europe et d'Asie. Cela a été attribué à ce que Microsoft a déclaré sur son fil d'état Twitter comme une connexion à un service de stockage interne interrompue.