Des applications interdites aux employés de Microsoft

Microsoft dit interdire plusieurs logiciels et applications à son personnel pour des raisons de sécurité. Un document interne obtenu par le site GeekWire dénombre des outils informatiques bannis d’utilisation par l’entreprise.Logo de Microsoft

Parmi la « liste noire » figure notamment Slack, une plateforme de collaboration et de messagerie interne. L’application ne respecterait pas les normes de sécurité nécessaires pour une protection adéquate de la propriété intellectuelle, selon Microsoft.

La compagnie fondée par Bill Gates recommande plutôt l’utilisation de son outil collaboratif Microsoft Teams. Même si Slack est un concurrent direct, l’interdiction de l’utiliser découle avant tout de son incapacité à protéger les secrets de l’entreprise, selon le document interne. Slack avait pourtant annoncé plusieurs nouvelles intégrations avec Microsoft 365 en avril dernier.

Microsoft bannit aussi le service de vérification de grammaire et d’orthographe Grammarly. La liste indique que l’outil linguistique peut accéder au contenu protégé par la gestion du droit à l’information dans les fichiers et les courriels des employés.

Le document inclut une liste d’applications « déconseillées », dont Google Docs, Amazon et PagerDuty. On y retrouve même le service d’hébergement et de développement de logiciels GitHub, acheté par Microsoft en 2018.

GeekWire rappelle que des produits comme Slack et GitHub demeurent très populaires auprès des développeurs et des ingénieurs en informatique. Dans une industrie en constante évolution, plusieurs aiment trouver des moyens d’améliorer leurs produits en les comparant à ceux de leurs concurrents.

Le site a recueilli les témoignages d’employés de Microsoft qui affirment que de trop grandes restrictions sur leurs outils rendraient leur milieu de travail moins stimulant à long terme, ce qui pourrait avoir des conséquences négatives dans un milieu de recrutement compétitif.

Lire aussi :

Dropbox cherche à se réinventer

Office 365 rendu disponible pour les ordinateurs Apple

Facebook entre officiellement dans les entreprises

Catherine Morin
Catherine Morin
Éditrice - Direction Informatique

Articles connexes

Microsoft publie un correctif pour les contrôleurs de domaine

Microsoft a publié un correctif hors bande pour un...

Microsoft va lancer une application de paiement intégrée à Teams en décembre

Microsoft est sur le point d’introduire un système de paiement au sein de Teams, qui sera déployé en avant-première publique en décembre. L'application Payments, disponible dans la boutique d'applications Microsoft Teams, permettra aux utilisateurs d'être payés par les clients pour des rendez-vous, des cours ou des événements hébergés via Teams. 

Microsoft annonce de nouveaux outils de gestion de la chaîne d’approvisionnement

La pandémie a démontré à quel point les perturbations de la chaîne d'approvisionnement font du tort aux industries. Et même aujourd'hui, les efforts pour restaurer complètement la chaîne sont loin d'être terminés. D’ici-là, Microsoft annonce le Supply Chain Platform et le Supply Chain Center pour au moins en faciliter un peu la gestion.

Les pièces jointes aux courriels Outlook.com seront comptabilisées dans le stockage OneDrive

Dans une mise à jour par courriel à ses détenteurs de compte, Microsoft a annoncé que les pièces jointes aux courriels Outlook.com seront prises en compte dans le stockage en nuage Microsoft OneDrive à partir du 1er février 2023.

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.