Menaces informatiques : les entreprises ne sont pas prêtes, selon Cisco

Une étude de Cisco affirme que 60 % des entreprises du Canada ne sont pas prêtes en matière de sécurité des TI.Illustration du concept de sécurité et d'un écran tactile

Le fournisseur d’équipement de réseautique et de télécommunications Cisco, dans une étude sur la sécurité informatique et des technologies de l’information (TI) au Canada, soutient que les entreprises ne sont pas prêtes à contrer les menaces informatiques.

Selon Cisco, au Canada, six entreprises sur dix n’auraient pas mis en œuvre de stratégie en matière de sécurité ou ne seraient pas certaines de savoir si leur stratégie tient compte des évolutions. Au Québec, plus de 21 % des entreprises n’auraient pas de stratégies de sécurité des TI.

Par ailleurs, moins de 60 % des entreprises au Canada auraient des solutions en place pour protéger les données de l’entreprise qui sont stockées sur les appareils d’employés. Au Québec, plus de 40 % n’auraient pas encore de solutions pour protéger ces informations qui sont utilisées en mode « prenez vos appareils personnels » (BYOD ou bring your own device en anglais).

De plus, près d’une entreprise du Canada sur dix (8 %) ne saurait pas si son réseau a subi une menace informatique, une attaque ou une brèche au cours des douze derniers mois.

Les données de l’étude de Cisco sur les entreprises ont été recueillies grâce à un sondage en ligne qui a été réalisé par IDC Canada durant les mois d’août et de septembre 2014 auprès d’un échantillon de 498 organisations de divers secteurs et diverses tailles.

Lire aussi :

L’ACEI propose une résolution aux responsables de l’informatique

Articles connexes

Un hôpital pour enfants de Toronto confirme avoir été frappé par un rançongiciel

Dans une déclaration en ligne aujourd'hui, l'hôpital a déclaré qu'il prévoyait qu'il ne faudrait que quelques semaines avant que tous les systèmes fonctionnent normalement. Il n'y a aucune preuve à ce jour que les renseignements personnels généraux ou sur la santé aient été touchés.

La ville de Westmount touchée par un rançongiciel

La ville de Westmount sur l’île de Montréal aurait été la cible d’un rançongiciel au cours de la fin de semaine, selon un quotidien montréalais.

Les bénéfices au 4è trimestre des géants de la technologie laissent présager de gros problèmes, selon un analyste

Selon Scott Bickley, analyste des technologies de l’information, la nouvelle selon laquelle les géants de la technologie ont annoncé des bénéfices plus faibles que prévu la semaine dernière n'est qu'un des nombreux signaux indiquant qu'il ne s'agit pas simplement d'un coup dur, mais d'un signe de ce qui pourrait devenir une grave crise économique mondiale.

L’Orchestre symphonique de Toronto affecté par l’attaque de rançongiciel de WordFly

L'un des plus grands orchestres du Canada fait partie des organisations nord-américaines victimes collatérales d'une attaque de rançongiciel plus tôt ce mois-ci sur WordFly, une plateforme de communication et de marketing numérique utilisée par les entreprises du domaine des arts, du divertissement, de la culture et du sport.