Menaces informatiques : les entreprises ne sont pas prêtes, selon Cisco

Une étude de Cisco affirme que 60 % des entreprises du Canada ne sont pas prêtes en matière de sécurité des TI.Illustration du concept de sécurité et d'un écran tactile

Le fournisseur d’équipement de réseautique et de télécommunications Cisco, dans une étude sur la sécurité informatique et des technologies de l’information (TI) au Canada, soutient que les entreprises ne sont pas prêtes à contrer les menaces informatiques.

Selon Cisco, au Canada, six entreprises sur dix n’auraient pas mis en œuvre de stratégie en matière de sécurité ou ne seraient pas certaines de savoir si leur stratégie tient compte des évolutions. Au Québec, plus de 21 % des entreprises n’auraient pas de stratégies de sécurité des TI.

Par ailleurs, moins de 60 % des entreprises au Canada auraient des solutions en place pour protéger les données de l’entreprise qui sont stockées sur les appareils d’employés. Au Québec, plus de 40 % n’auraient pas encore de solutions pour protéger ces informations qui sont utilisées en mode « prenez vos appareils personnels » (BYOD ou bring your own device en anglais).

De plus, près d’une entreprise du Canada sur dix (8 %) ne saurait pas si son réseau a subi une menace informatique, une attaque ou une brèche au cours des douze derniers mois.

Les données de l’étude de Cisco sur les entreprises ont été recueillies grâce à un sondage en ligne qui a été réalisé par IDC Canada durant les mois d’août et de septembre 2014 auprès d’un échantillon de 498 organisations de divers secteurs et diverses tailles.

Lire aussi :

L’ACEI propose une résolution aux responsables de l’informatique

Articles connexes

L’Orchestre symphonique de Toronto affecté par l’attaque de rançongiciel de WordFly

L'un des plus grands orchestres du Canada fait partie des organisations nord-américaines victimes collatérales d'une attaque de rançongiciel plus tôt ce mois-ci sur WordFly, une plateforme de communication et de marketing numérique utilisée par les entreprises du domaine des arts, du divertissement, de la culture et du sport.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

Balado Hashtag Tendances, 7 avril 2022 — Elon Musk administrateur de Twitter; Rapport du GIEC; et plus

Balado Hashtag Tendances, 7 avril 2022 — Musk administrateur de Twitter; Rapport du GIEC; la durée de vie des appareils au menu de l'UE; et plus.

Réduire le changement climatique grâce à des technologies numériques comporte des risques

Des gains d’atténuation du changement climatique permis par des technologies numériques peuvent être réduits ou contrebalancés par la croissance de la demande de biens et services en raison de l’utilisation d’appareils numériques, entre autres.

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Vous et votre équipe avez travaillé sans relâche pour créer une application mobile au cours des six derniers mois. Plusieurs jours avant le lancement, vous tombez sur une collègue intéressée par votre nouvelle initiative.