L’instrumentation optique et de transport rapporte à Exfo

Exfo rapporte des revenus de 60,9 millions de dollars américains pour le troisième trimestre de son année financière 2016.Logo d'EXFO

Exfo, une entreprise de Québec qui fournit des outils de test et d’assurance de service pour des opérateurs de réseaux et des fabricants d’équipement de l’industrie des télécommunications, fait état de revenus qui sont supérieurs de 5,4 % aux revenus de 57,8 millions de dollars américains qui avaient été obtenus au troisième trimestre de son année financière 2015.

L’entreprise explique son rendement trimestriel et sur neuf mois par la « performance » de ses « gammes d’instruments des couches physiques et de protocole » et de ses « gammes de produits optiques et de transport » , qui auraient compenser pour « certains retards dans la conclusion d’ententes pour des systèmes ».

Exfo comptabilise un bénéfice net trimestriel de 919 000 dollars américains. Au terme du troisième trimestre de son année financière 2015, Exfo avait rapporté un bénéfice net de 563 000 dollars américains.

Les frais de recherche et développement de l’entreprise seraient passés de 10,9 millions de dollars américains au troisième trimestre de l’exercice annuel 2015 à 11,3 millions de dollars américains au troisième trimestre de l’exercice annuel 2016.

Exfo mentionne avoir lancé divers outils durant ce trimestre, notamment la plateforme LTB-8 de tests multi-modules dans les environnements de laboratoire et de fabrication, le module de test 100G Power Blazer qui doit « faciliter » la transition des tests de laboratoire aux tests sur le terrain, ainsi que deux testeurs portatifs 100G de sa gamme NetBlazer destinés à des besoins d’activation et dépannage sur des réseaux métropolitains et dans des centres de données interconnectés.

Lire aussi:

Exfo mise sur les réseaux longue distance et les centres de données

Articles connexes

OVHcloud nommé « Major Player » par IDC MarketScape

OVHcloud, une entreprise européenne du domaine de l’infonuagique, a été nommée « Major Player » dans l’étude « IDC MarketScape: Worldwide Public Cloud Infrastructure as a Service 2022 Vendor Assessment »

La demande en électricité des centres de données stoppe le développement de logements dans trois quartiers de Londres

Il est bien connu que les centres de données consomment beaucoup d'électricité, mais ce qui se passe dans trois quartiers de l'ouest de Londres a porté cette prémisse à un tout autre niveau.

Equinix étend ses services numériques et cible les plans de transformation numérique

Le fournisseur de centres de données Equinix Inc. a présenté aujourd'hui de nouvelles offres à travers le pays qui, selon lui, sont destinées aux entreprises canadiennes actuellement au milieu ou en train de planifier une initiative de transformation numérique.

Les vagues de chaleur mettent l’informatique en danger, selon une analyste

Avec des températures atteignant des records à peu près partout dans l'hémisphère nord et à la suite, la semaine dernière, de pannes d'un centre de données Google Cloud à Londres et des opérations britanniques d'Oracle, apparemment en raison de problèmes de refroidissement, des systèmes de refroidissement efficaces sont nécessaires, affirme GlobalData.

QScale nomme Sylvie Veilleux au conseil d’administration

QScale, une entreprise québécoise installée à Lévis et reconnue pour son concept novateur de centres informatiques écoresponsables, annonce la nomination de Sylvie Veilleux au sein de son conseil d'administration.