L’équipe technologique de Téo Taxi intégrée à une entreprise irlandaise

L’équipe de développement technologique de Téo Taxi a été embauchée par l’entreprise irlandaise iCabbi.Téo Taxi

iCabbi, qui se présente comme étant un fournisseur de technologies et de plateformes de commande numérique pour les entreprises de l’industrie du taxi et des véhicules de transport, affirme prévoir du même coup ouvrir un bureau à Montréal pour la recherche et le développement, ainsi que pour prendre de l’expansion en Amérique du Nord.

L’entreprise mentionne que les connaissances de l’équipe montréalaise qui a conçu l’application Téo Taxi, en matière d’expérience utilisateur, de science des données et d’intelligence artificielle, serviront désormais au développement de son propre système de gestion de flotte.

« Les véhicules électriques, l’intelligence artificielle et les données sont essentiels à notre plan pour soutenir la transformation des flottes de taxis », soutient iCabbi. Cette dernière ajoute avoir reçu en 2018 un financement de la part du groupe automobile Renault, qui lui permet d’augmenter la taille de ses équipes de recherche et développement.

L’homme d’affaires québécois Pierre Karl Péladeau a récemment déposé une offre pour acquérir la plateforme technologique de Téo Taxi, dans le cadre d’un processus mené par le cabinet Richter, dans le but d’exporter la technologie.

Lire aussi :

Téo Taxi : l’entité de développement technologique épargnée

Uber lance un ultimatum à Québec

Paiement électronique dans les taxis : entente entre Paxi et Desjardins

Articles connexes

La NSA exhorte les développeurs à passer à des langages à mémoire sécurisée

Les développeurs d'applications peuvent réduire les chances que leur code comporte des vulnérabilités de mémoire en passant à un langage moderne, déclare la National Security Agency (NSA) des États-Unis.

Le studio Ubisoft de Sherbrooke travaillera sur Assassin’s Creed

Le studio de Sherbrooke du géant du jeu Ubisoft se joindra au développement de la marque Assassin's Creed, annonce-t-il dans un communiqué.

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

Québecor donne 1 M$ à la Chaire en expérience utilisateur de HEC Montréal

Québecor et sa cellule d'entrepreneuriat innovant asterX lancent un partenariat avec HEC Montréal pour aider des entreprises en démarrage au Québec dans leur stratégie numérique. La Chaire de recherche en expérience utilisateur (Chaire UX) de l'École bénéficiera donc d’un don d'un million de dollars de l'entreprise québécoise. 

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies.