La technologie au service de la sécurité alimentaire


Marie Pâris - 29/09/2020

Hewlett Packard Enterprise (HPE) annonce une collaboration avec le groupe consultatif pour la recherche agricole internationale CGIAR.

Dans sa mission pour la sécurité alimentaire, le CGIAR va en effet s’aider de la technologie de HPE en utilisant le Memory-Driven Computing Sandbox, qui permet la modélisation d’ensembles de données extrêmement lourds.

Cette technologie permettra au CGIAR de dresser un tableau actualisé de ce qui se passe dans les zones de production alimentaire à travers le monde, alors que cette production devrait augmenter de 70 % d’ici 2050 pour pouvoir nourrir la population mondiale.

L’informatique à mémoire Sandbox donne à chaque processeur du système l’accès à une énorme mémoire partagée (jusqu’à 48 téraoctets), une amélioration par rapport aux systèmes actuels qui ne connectent que quelques téraoctets de données.

En disposant de tous les ensembles de données massifs et divers en même temps dans la mémoire, les utilisateurs peuvent ainsi éliminer les goulots d’étranglement informatiques qui entravent la recherche et la découverte.

Les informations tirées de ces données permettront au CGIAR de voir et de prévoir de plus en plus rapidement comment les défis de la sécurité alimentaire se développent, et ainsi de trouver des solutions.

Le CGIAR utilisera ainsi des modèles pour prévoir les types de risques climatiques (cyclones, inondations et sécheresses) qui menaceront les petits exploitants agricoles dans les économies en développement, et il aidera ensuite les décideurs politiques et les agriculteurs à risque à se préparer à ces types de chocs climatiques afin de minimiser leur impact.




Tags: , , , , , , , ,