La Clinique Virtuelle : la santé mentale par téléconsultation

Alors que la COVID-19 oblige les gens à rester chez eux et accentue les problèmes de santé mentale, cette plateforme proposant des services psychologiques en ligne connaît une demande grandissante.

La Clinique Virtuelle offre des téléconsultations pour faciliter l’accès aux soins de santé mentale et aider les patients à surmonter une situation personnelle difficile comme l’anxiété, la dépression ou le deuil.

L’entreprise québécoise compte dans son équipe une trentaine de professionnels de la santé accrédités : psychologues, travailleurs sociaux, psychoéducateurs, ergothérapeutes, nutritionnistes et kinésiologues.

La plateforme compte en outre une formation sur la gestion du stress et de l’anxiété, abordant aussi bien les pathologies que les solutions.

Lancée en février 2019 par l’entrepreneure et intervenante psychosociale Carolyn Brousseau, la Clinique Virtuelle a déjà desservi plus de 25 000 clients, et ses contenus gratuits sont consultés par plus de 350 000 visiteurs quotidiens.

« Actuellement, les gens, même très souffrants, peuvent attendre jusqu’à quatre mois avant d’être pris en charge par un psychologue ou un travailleur social à cause des listes d’attentes, indique Carolyn Brousseau. Avec plus de 325 consultations professionnelles en ligne à son actif, La Clinique Virtuelle est confiante qu’un service de téléconsultation peut répondre aux besoins de la population, surtout en temps de confinement, et aider à désengorger les listes d’attente du secteur public. »

Jusqu’à 70 % des visites à l’urgence et en clinique pourraient en effet être remplacées par des consultations virtuelles sans que cela ait d’incidence sur la qualité des soins, selon un rapport sur le secteur des soins de santé virtuels, réalisé en 2019 par le Groupe Santé Medisys.

Articles connexes

Le Canada introduira un numéro à trois chiffres pour les urgences en santé mentale

Le Canada va mettre en place un numéro d'urgence à trois chiffres pour l'aide en cas de crise en santé mentale et la prévention du suicide, a annoncé le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) le 31 août.

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.

Traité sur la cybercriminalité en préparation à l’ONU

L'Organisation des Nations unies (ONU) entame un travail de trois ans pour créer un traité international sur la cybercriminalité.

Application fédérale pour la santé mentale

Le gouvernement fédéral du Canada lance une application d’accompagnement et de soutien en santé mentale.