Gatineau : financement en automatisation pour Rochef Chocolatier

Rochef Chocolatier obtient de l’aide financière pour acquérir des équipements automatisés.

Développement économique Canada affirme verser à l’entreprise Rochef Chocolatier, qui a été fondée à Gatineau en 2009, une contribution remboursable de 127 500 dollars, et qu’Investissement Québec lui accorde de son côté un prêt de 227 500 dollars dans le cadre d’un projet de 450 000 dollars.

« Les fonds consentis permettront à Rochef Chocolatier d’acquérir des équipements automatisés ainsi que de réaliser des travaux d’aménagement et d’agrandissement de ses installations » pour augmenter « sa capacité de production », soutient le gouvernement fédéral.

Selon le gouvernement du Québec, le projet implique notamment « l’implantation d’un système de gestion de la qualité » et « l’introduction de la méthode préventive d’assurance de la salubrité des aliments selon la norme HACCP [ou analyse des risques et maîtrise des points critiques en français] ».

L’analyse des risques et maîtrise des points critiques est une « méthode d’identification, de localisation, d’évaluation et de maîtrise des risques potentiels de détérioration de la qualité microbiologique des denrées dans la chaîne alimentaire », selon l’Office québécois de la langue française (OQLF).

Les produits chocolatés de l’entreprise seraient pour le moment distribués dans l’Est du Canada et aux États-Unis. Elle emploie pour l’instant douze personnes.

Lire aussi :

Gatineau : Vacances Air Canada mise sur Smith

Innobec Technologies acquiert Dium

Projet d’implantation à Gatineau et Hull: Feu vert pour Extenway

Articles connexes

Aide fédérale de 4 M$ à l’ÉTS pour l’innovation et le transfert technologique

Pascale St‑Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour le Québec, annonce aujourd'hui une contribution non remboursable de 3,76 M$ à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ce soutien vise l'acquisition d'équipements de pointe qui permettront d'améliorer la capacité des entreprises à innover par le biais de transferts technologiques.

Druide informatique offre 1 M$ pour soutenir la recherche en littératie à l’UQAM

Druide informatique, surtout connue pour son populaire logiciel de correction Antidote, octroie 1 million de dollars à la Fondation de l'UQAM pour créer la Chaire de recherche sur les apprentissages fondamentaux en littératie et mettre sur pied la Bourse Antidote en orthopédagogie.

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.

85 % des responsables I&O prévoient augmenter leur niveau d’automatisation

Une récente enquête de Gartner révèle que 85 % des responsables de l'infrastructure et des opérations (I&O) qui ne disposent actuellement d'aucune automatisation complète s'attendent à devenir plus automatisés au cours des 2 à 3 prochaines années.

Le gestionnaire de mots de passe Bitwarden obtient un financement de 100 millions de dollars

Le gestionnaire de mots de passe libre Bitwarden a reçu un investissement intéressant de 100 millions de dollars américains dirigé par la société de capital de croissance PSG.