Démarches de Google pour créer un autre groupe de pression au Canada


Dominique Lemoine - 21/02/2019

Google travaille présentement à la création au Canada d’un autre groupe de pression au nom d’entreprises de technologies.

Poignée de main, recrutement, embauche, placement

Image : Getty

Selon IT World Canada, Google Canada s’intéresse à la création d’une version canadienne de l’Internet Association, groupe de pression basé à Washington.

Google Canada aurait déjà approché d’autres firmes au sujet de son projet, dont elle propose de financer la moitié des coûts de démarrage. Le groupe de pression planifié par Google Canada regrouperait en particulier des firmes qui produisent des plateformes en ligne.

IT World rapporte que deux des groupes d’intérêts enregistrés qui représentent déjà des vendeurs de technologies au Canada ont exprimé leur soutien aux démarches de Google, soit l’Information Technology Association of Canada (ITAC), dont Google Canada fait partie, et la Canadian Advanced Technology Alliance (CATA).

« Nous soutiendrions le groupe sur certains de ses intérêts de lobbyisme parce que nous serions probablement totalement alignés », en termes d’intérêts, a affirmé le chef de la direction de CATA, John Reid, selon IT World.

Google Canada aurait déjà rempli pour elle seule 42 rapports mensuels d’activités de lobbyisme au Canada en 2018. Ses activités de lobbyisme au Canada incluraient déjà des rencontres avec le bureau du premier ministre, avec le ministère du Développement économique, et avec Statistique Canada.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada, une publication soeur de Direction informatique (en anglais)

Lire aussi :

Washington : hausse du lobbyisme de l’industrie des technologies en 2018

Fin annoncée de la biclé de signature numérique au registre des lobbyistes

Questions soulevées sur des liens entre Cisco et Denis Coderre




Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+