Washington : hausse du lobbyisme de l’industrie des technologies en 2018


Dominique Lemoine - 23/01/2019

Apple, Amazon, Facebook, Google et Microsoft ont dépensé un total de 64 millions de dollars américains en 2018 en efforts de lobbyisme auprès de l’administration publique fédérale à Washington.

Washington

Image : Getty

The Washington Post rapporte, sur la base de rapports éthiques déposés mardi, que Google a dépensé à elle seule 21 millions de dollars en efforts de lobbyisme, et que les dépenses combinées de l’industrie des technologies pour faire tourner en sa faveur les décisions de Washington en matière de cadres réglementaires ont été en « légère hausse » en 2018 par rapport aux années précédentes.

Ces dépenses en lobbyisme par l’industrie visaient « à influencer la réglementation américaine et à éviter la surveillance du gouvernement », selon le Washington Post, alors qu’en Europe entrait en vigueur le Règlement général sur la protection des données (RGPD).

La campagne de lobbyisme de Google a été menée à la fois auprès de la Maison-Blanche, des législateurs du Congrès et d’agences fédérales, au sujet d’enjeux tels que la vie privée en ligne. Google avait dépensé 18 millions de dollars en 2017 en efforts de lobbyisme, soit « plus que toute autre entreprise toutes industries confondues », selon le Washington Post.

Lire aussi :

Amende de 57 M$ US pour Google en France

Gestion de données : d’autres réformes réglementaires à prévoir

Concurrence : Facebook et Google surveillées en Europe

Données : entrée en vigueur du règlement européen




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+