BAnQ crée un Bureau d’expertise en gestion de l’information gouvernementale

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) met en place un Bureau d’expertise en gestion de l’information gouvernementale. Celui-ci accompagnera les ministères et organismes dans la transformation numérique de l’État et la nouvelle réalité du télétravail. Il sera formé d’une équipe d’experts.BAnQ, Grande Bibliothèque

Ce Bureau d’expertise vise tout d’abord à développer la compétence et favoriser l’autonomie des ministères et des organismes en ce qui a trait à la gestion de l’information gouvernementale. Pour y arriver, il aura recours à divers moyens tels que la conception de procédures et d’instruments visant la normalisation de la gestion de l’information.

Le Bureau prévoit aussi créer des formations, favoriser le développement de l’expertise des organisations, accompagner l’évolution des pratiques et anticiper les tendances dans le domaine de la gestion de l’information. Par ailleurs, le Bureau fournira de l’aide-conseil stratégique.

Plusieurs défis devront être relevés dans un contexte où les besoins évoluent rapidement. Par exemple, la protection des données requiert une gestion optimisée. Le Bureau devra aussi composer avec de nouvelles façons de faire résultant de la rapide diminution de la production de documents papier. BAnQ entend donc mettre à profit son expertise dans le domaine.

Dans le contexte de la création du Bureau, la présidente-directrice générale de BAnQ, Marie Grégoire, a déclaré : « Les transformations rapides vécues depuis le printemps 2020 forcent encore plus les ministères et organismes à devenir des organisations apprenantes. Dans cette perspective, BAnQ les accompagne dans la gestion efficiente de l’information afin d’offrir des services publics exemplaires et de garantir l’accès aux documents numériques qui doivent être conservés. La création du Bureau d’expertise confirme l’importance de notre rôle dans la gestion des archives et des ressources documentaires de l’État ».

Soutenue par le Secrétariat du Conseil du trésor en collaboration avec le ministère de la Culture et des Communications, la mise sur pied du Bureau d’expertise permet la création de cinq postes professionnels. Elle s’inscrit dans la mission de BAnQ de soutenir la gestion des documents administratifs du gouvernement et des organismes publics visés par la loi.

Lire aussi :

Numérique : 6,8 M$ de Québec pour la BAnQ

Technologies et cybersécurité au budget du Québec

BAnQ : amélioration des services numériques

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

Des ententes d’une valeur pouvant atteindre 10,8 M$ dans le secteur public pour Alithya

Le Groupe Alithya annonce la signature d'ententes de service d'une valeur pouvant atteindre 10,8 M$ avec un ministère du gouvernement du Québec pour la mise en œuvre de plusieurs projets sur une période de 36 mois. Ces ententes comprennent des projets de cybersécurité, de communications radio et de migration vers le nuage, précise l’entreprise dans un communiqué qui ne précise pas de quel ministère il s’agit.

Québec offre une prime aux découvreurs de failles

Le ministre de la Cybersécurité et du Numérique, Éric Caire, annonce cette semaine le lancement du Programme de prime aux bogues, un nouvel outil pour rehausser la sécurité des actifs informatiques gouvernementaux.

Incidents embarrassants sur les sites du Gouvernement du Québec

Le Gouvernement du Québec a récemment dû faire face à des incidents pour le moins embarrassants impliquant sa présence sur le web.

18 M$ pour une plateforme d’innovation numérique et quantique

L’Université de Sherbrooke et le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec s’associent pour créer la Plateforme d’innovation numérique et quantique (PINQ2). L’objectif de cette plateforme de calcul haute performance est de stimuler un écosystème de projets de recherche collaboratifs entre les scientifiques, les entreprises et les organismes et ainsi accélérer la transformation numérique du Québec.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.