Technologies et cybersécurité au budget du Québec


Dominique Lemoine - 23/03/2022

Le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec prévoit 451 millions de dollars pour la transition de l’État et des entreprises vers le numérique, et pour stimuler les achats de technologies, au cours des cinq prochaines années.Logo du gouvernement du Québec

Selon le cabinet du ministre des Finances, ce montant doit notamment servir à « compléter la couverture mobile des zones habitées et des axes routiers du Québec, accélérer le rythme de la transformation numérique de l’État et lancer un nouveau programme de rehaussement de la cybersécurité ».

De plus, un montant de 224 millions de dollars est aussi mis de côté pour « stimuler l’investissement en nouvelles technologies, l’entrepreneuriat et les exportations ».

Selon le cabinet de la ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Québec prévoit aussi « déployer la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation 2022-2027, permettant de favoriser le développement de nouvelles technologies au Québec ».

Le financement de ce déploiement se fera à partir d’un montant de 1,5 milliard de dollars, qui est aussi prévu pour « renouveler la Stratégie québécoise des sciences de la vie et renforcer l’appui aux fondations et aux organismes de recherche ».

Québec rappelle avoir commencé en janvier un 2022 à regrouper ses ressources informationnelles et données de citoyens au sein du ministère de la Cybersécurité et du Numérique pour « accélérer sa transformation numérique » et « accroître l’efficacité de la lutte aux cybermenaces et aux attaques contre ses systèmes ».

Medtech, un organisme de représentation de l’industrie des technologies médicales au Canada, a déclaré voir d’un bon oeil la reconduite de la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation et la Stratégie québécoise des sciences de la vie.

« Avec les efforts de rétablissement et modernisation du système de santé, axé sur les solutions technologiques et informatiques, il ne fait nul doute que les entreprises de technologies médicales seront appelées à contribution », selon Medtech, qui représente 369 entreprises d’équipements, de dispositifs et de services utilisés dans le diagnostic et le traitement de maladies et de problèmes de santé.

Lire aussi :

La qualité des actes médicaux à distance préoccupe la vérificatrice générale

Québec veut plus de numérique en éducation

« Microacquisitions » de ressources informationnelles dans les cartons de Québec

Éric Caire assigné au poste de ministre de la Cybersécurité et du Numérique




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,