5 jeunes pousses choisies par L’Oréal pour intégrer son accélérateur

L’Oréal Canada a sélectionné cinq jeunes pousses pour intégrer l’accélérateur qu’elle lance avec OSMO, l’OBNL montréalais qui chapeaute la maison Notman destinée aux entrepreneurs en technologie.

Image : Annie Spratt, Unsplash

L’entreprise a fait son choix parmi les 41 entreprises ayant postulé et les 12 qui avaient été présélectionnées pour présenter des innovations dans le domaine des technologies.

Au final, cette première cohorte est donc composée de :

-Blutag AI, une entreprise américaine qui propose un service de voix personnalisé aux les détaillants.

-Live Scale, une jeune pousse montréalaise dont la technologie permet de diffuser simultanément en vidéo des événements en direct sur les réseaux sociaux et sur les sites internet de ses clients. Sa plateforme infonuagique fournit également des services des outils de mesure et d’analyse de l’audience.

-Faimdata, dont la plateforme est capable d’extraire des informations sur les consommateurs à partir des images filmées par les caméras de surveillance dans les magasins, les centres commerciaux, ou encore dans les restaurants. L’objectif de cette entreprise de Montréal est d’aider ses entreprises clientes à améliorer leurs ventes.

-Vantage Ai, une entreprise torontoise qui met l’intelligence artificielle au service des détaillants afin qu’ils monétisent leurs données et qu’ils déploient des campagnes publicitaires hyperciblées en ligne.

-Youneeq AI, qui mise sur l’apprentissage machine et l’intelligence artificielle pour que les professionnels du marketing puissent personnaliser leur approche des consommateurs. Cette entreprise est située à Victoria, en Colombie-Britannique.

Pendant trois mois, ces cinq jeunes pousses vont donc bénéficier de l’accompagnement de L’Oréal Canada et d’Osmo. À terme, elles pourraient potentiellement faire l’objet d’un investissement du fonds de capital risque BOLD (Business Opportunities for L’Oréal Development).

Lire aussi :

Cinq entreprises dans la première cohorte du programme CDPQ – Stratégies d’expansion

IA : neuf entreprises en démarrage d’ici accompagnées par le Mila

Commerce interentreprises : ouvrir la porte aux entreprises en démarrage

Articles connexes

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

Technologies et cybersécurité au budget du Québec

Le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec prévoit 451 millions de dollars pour la transition de l’État et des entreprises vers le numérique, et pour stimuler les achats de technologies, au cours des cinq prochaines années.

ITI acquiert Zycom Technology

ITI est une entreprise de transformations technologiques basée à Québec et Laval, au Québec, tandis que Zycom Technology est une entreprise d’infrastructure TI et de services TI gérés basée à Toronto en Ontario.

Log4Shell : assouplissement d’une obligation fiscale pour les entreprises

Les entreprises qui ne peuvent avoir accès à des services en ligne de Revenu Québec en raison de la fermeture temporaire des services publics en ligne de l’administration publique du Québec auront droit à l’assouplissement d’une date d’échéance.