Simulateur CAE pour la Garde côtière canadienne


Dominique Lemoine - 25/02/2016

CAE obtient des contrats militaires de fourniture de simulateurs de vol pour hélicoptères pour une valeur totale d’environ 80 millions de dollars canadiens.Logo de CAE

L’entreprise de Montréal CAE, qui développe et commercialise des systèmes de simulation pour les industries de l’aérospatiale commerciale et militaire, affirme que ces contrats visent à « fournir des produits de simulation et des services d’entraînement à des clients militaires internationaux ».

CAE devra fournir un simulateur de série CAE 3000 pour les hélicoptères Bell 412/429 à la Garde côtière canadienne, un simulateur d’hélicoptère Sea King à la marine allemande et une modernisation des dispositifs d’entraînement en réseau des équipages de l’avion ravitailleur KC-135 (Boeing) de la U.S. Air Force.

Le simulateur qui est inclus au contrat octroyé par Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) comprendrait des postes de pilotage interchangeables et des possibilités de formation pour divers types d’hélicoptères. Ce simulateur doit être livré en 2018 au centre de formation de Transports Canada à Ottawa.

Pêches et Océans Canada mentionne que l’attribution de ce contrat de construction et de fourniture d’un simulateur de vol coûtera 17 millions de dollars dans le cadre d’un renouvellement de la flotte d’hélicoptères de la Garde côtière canadienne.

Lire aussi:

CAE formera des pilotes de l’OTAN et de ses alliés

Division de formation à l’aviation militaire de Bombardier vendue à CAE

Cinq contrats pour CAE, dont trois confidentiels




Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+