Protection des données personnelles : Option Consommateurs dénonce le prix de la gratuité


Fanny Bourel - 16/03/2016

Renseignements personnels contre services gratuits est le système adopté par Google, Facebook et autres entreprises technologiques. Cependant, pour Option Consommateurs, ces firmes portent atteinte à la vie privée des usagers.Illustration du concept de la vie privée ou de la sécurité

L’OBNL de promotion et de défense des droits des consommateurs affirme avoir analysé les politiques d’entreprises technologiques qui se financent grâce à de la publicité ciblée. Elle aurait constaté que ces entreprises recueillent trop de données personnelles.

Normalement, elles sont tenues de ne récolter que les renseignements nécessaires aux fins qu’elles énoncent. Par contre, dans la pratique, les entreprises déterminent elles-mêmes le degré de sensibilité des données qu’elles collectent. De plus, certaines ne considèreraient pas sensibles des informations comme la position géolocalisée de l’internaute ou le contenu de ses correspondances.

Options Consommateurs aimerait donc que des lignes directrices soient adoptées établissant explicitement les catégories de renseignements personnels dits sensibles. L’organisme reproche également à ces firmes d’informer inadéquatement les internautes quant à leurs pratiques et aux possibilités pour eux de retirer leur consentement.

L’association pointe aussi les politiques de confidentialité, qui seraient trop vagues pour garantir un consentement vraiment éclairé de l’utilisateur. Dans son rapport, elle recommande donc de « mettre en œuvre des mécanismes simples, efficaces et harmonisés permettant aux consommateurs de consentir valablement et activement à la collecte de leurs renseignements personnels ».

Lire aussi:

Vie privée : méfiance envers les entreprises Internet aux États-Unis

Applications mobiles : la transparence sur la vie privée rassure

Renseignements personnels : Google Play et App Store interpellés




Tags: , , , , , , , , , , , , ,